Football : Les Barea sous les feux de la rampe !

Les nouvelles sur la forme de chaque joueur des Barea fusent de partout au point d’éclipser l’essentiel, notamment sur le lieu où va se dérouler le match retour contre la Côte d’Ivoire le 31 mars. La sortie de la liste de Nicolas Dupuis est ainsi scrutée à la loupe par les nombreux fans de l’équipe nationale. Des fans presque inconditionnels qui prennent pour de l’argent comptant, tout ce que dit le coach Nicolas Depuis, et qui défendent bec et ongles tout ce qu’il décide.

C’est peut-être mieux ainsi car on aura un soutien de tous les instants de la part de ces fanatiques. Des ultras pour reprendre le terme chez les clubs professionnels.

Pas de club. Il faudrait bien une foi inébranlable pour comprendre le choix de Nicolas Dupuis qui s’appuie sur un groupe certes solidaire, au sein duquel se trouvent un joueur qui n’a même pas un club, en l’occurrence Dimitry Caloin et un autre qui a peu joué pour les Barea, notamment William Gros qui joue pour l’AS Vitré, une équipe évoluant en National 2.

Si on y ajoute Jérémy Morel encore convalescent à la suite d’une blessure, cela ramène théoriquement à 17 le nombre des Barea retenus par Nicolas Dupuis pour le match aller contre la Côte d’Ivoire.

Est-ce suffisant pour contenir des Éléphants qui reprendront du poil de la bête après l’arrivée d’un nouvel entraîneur, Patrice Beaumelle qui n’est autre que l’adjoint attitré d’Hervé Renard , quand les deux hommes ont gagné la CAN 2012 avec la Zambie et celle de 2015 avec la Côte d’Ivoire.

On ne change pas…C’est dire que ce Beaumelle- là est du solide avec cet avantage d’avoir connu les Éléphants, même vieillissants à l’image de Serge Aurier.

Madagascar repose sur un groupe qui a mis à mal le Niger en infligeant un 6 à 2 retentissant. Et les acteurs de cette superbe performance sont tous là.

La logique veut qu’on ne change pas une équipe qui gagne avec une formule de trois milieux défensifs et trois attaquants mais on a bien peur que Nicolas Dupuis ne va pas s’arrêter là en faisant appel à Hery Bastien, un vrai numéro 10. Et l’entrée de ce milieu de Linfield en Irlande du Nord va chambouler les habitudes et qu’il va falloir mettre en touche Amada Ibrahim ou Marco Ilaimaharitra, car le fait de porter le brassard de capitaine va permettre à Anicet d’être indéboulonnable, même s’il était impliqué sur les deux buts nigériens.

National 2. Le recours à Alexandre Ramalingom de Virton, un club de 1ère division B belge à la pointe de l’attaque ou de Hakim Abdallah qui est au FC Nantes mais chez la réserve en National 2, signifie-t-il le début de la mise à l’écart de Carolus, Bolida et même Voavy Paulin. C’est toute la question car encore une fois, la majorité des supporters des Barea tiennent à ces derniers. Carolus a montré qu’il maîtrisait la situation d’être seul à la pointe de l’attaque et que Bolida trouvait sa marque en étant juste derrière lui en 9 et demi. Un poste qui sied également comme un gant au jeune Rayan Raveloson.

Voavy Paulin a montré un réel talent sur le flanc gauche et qu’il est capable de faire la différence pour peu qu’on l’aligne même en joker.

Dans tous les cas, tout Malgache qui se respecte ne vise que la victoire où une seule suffirait peut- être pour se qualifier, en espérant qu’on tiendrait tête aux Ethiopiens au match retour.

D’ici là, les commentaires vont encore surgir car chacun veut être Nicolas à la place de Dupuis.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.