Football – Barea : Une vingtaine de joueurs détectés par Nicolas Dupuis

Kevin Théophile Catherine pourrait-il renforcer les Barea ?

Tout en respectant les mesures de confinement et les gestes-barrière imposés, le sélectionneur Nicolas Dupuis a choisi de ne pas chômer mais de travailler sur plusieurs volets pour le bien de l’équipe nationale et du football malgache en général. En effet, il a publié, pour la première fois, sur sa page Facebook, une vidéo sur son confinement, l’avenir des Barea, le projet Barea académie et la Pro League. En premier lieu, Nicolas Dupuis a parlé de la mise en place d’une grande équipe en France en charge de la détection des jeunes joueurs malgaches. Et selon ses explications, une vingtaine de joueurs d’origine malgache susceptibles de renforcer ou de compléter l’équipe nationale de football sont déjà sur leur piste. Il n’a pas encore précisé les noms de ces joueurs. Par contre, deux noms ont déjà envahi les réseaux sociaux, notamment celui de Kevin Théophile Catherine et de Loïc Lapoussin. Le premier joue dans l’équipe de Dinamo Zagreb et est habitué aux Ligues des Champions. Il pourrait remplacer Jeremy Morel qui a déjà pris de l’âge. Quant à Loïc Lapoussin, ce coéquipier de Ramalingom dans la deuxième division Belge a confirmé son identité génétique malgache. En plus, son profil ressemble visiblement à ce que Nicolas Dupuis exige.

Penser aux adversaires. Ensuite, il a annoncé également avoir pu profiter de cette période pour travailler sur la préparation des séances qui attendent les Barea. « Je fais des visionnages de nos futurs adversaires, à savoir la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie et le Niger. Et ce n’est pas tout mais il y a aussi les adversaires dans le cadre de la Coupe du Monde », affirme-t-il, avant d’ajouter qu’il faut d’abord être patient puisqu’ « on ne jouera pas en juin, c’est sûr, et sans doute pas en septembre ou novembre, rien n’est sûr. Le primordial pour le moment c’est de vaincre ce virus avec de bonnes tactiques. Je me rends compte qu’ici la crise est plutôt gérée. J’ai mes enfants, ma famille et mon épouse en France, mais enfin quand on compare la situation en France à ce qu’on vit ici à Madagascar, on aperçoit qu’il y a moins de cas confirmés donc je tiens à féliciter tout le monde. Pourtant, peut-être qu’on oublie parfois les gestes-barrière et le confinement. Il faut qu’on reste très sérieux même si on a de la chance d’être dans un pays qui gère plutôt bien la crise. Enfin, on doit être vigilant pour qu’on puisse vaincre ce virus afin de pouvoir regarder le football et voir les Barea rejouer à la CAN et, pourquoi pas, à la Coupe du Monde ».

Nicolas Dupuis n’a pas non plus manqué de parler de la future académie Elite des Barea. D’ailleurs, il affirme beaucoup travailler sur ce projet. « On va pouvoir, une fois cette crise passée, lancer toutes les détections. Sachez qu’on aura beaucoup de travail à accomplir. Cette académie va nous permettre de créer les futurs Barea et d’avoir une équipe compétitive de façon durable », poursuit-il. Enfin, il a donné son avis sur la Pro League, qui a déjà connu sa première année de réussite même si cette épidémie l’a obligée d’arrêter ses activités. « En tout cas j’en suis fier et je suis convaincu qu’avec ce type de championnat, les joueurs vont être plus compétitifs, on aura de meilleures équipes nationales. Je pense aussi à toutes les équipes locales : CHAN, filles, garçons… qu’elles puissent obtenir de bons résultats et porter haut les couleurs malgaches », a-t-il conclu.

Recueillis par Manjato Razafy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Kévin Théophile N’est pas malagasy. Par contre Lapoussin oui.

  2. Notre Dupuis national est vraiment un GÉNIAL Monsieur : il mérite sincèrement le respect de Nous Tous Malagasy !
    espérons qu il garde cette passion et toute cette énergie jusqu’au bout et que nos rigolos de la FMF ne lui mettent jamais des bâtons dans les roues ….

Poster un commentaire