Omnisports : Les athlètes optent pour un entraînement à domicile

Rosina est impatiente de retrouver le chemin des compétitions.

Entraînement adapté. Pour faire face à la suspension des activités sportives et du regroupement, des athlètes essaient de garder la forme en adoptant leur propre stratégie. Rosina Randafiarison, l’haltérophile en quête d’une qualification olympique ne chôme pas. « Nous poursuivons les entraînements à la maison, mon mari, Claudio Fanantenana Randrianavalona et moi. La fédération nous a octroyé des matériels comme des barres, des charges et du plateau. Nous sommes suivis par le directeur technique national à distance. Il nous donne des conseils et nous oriente sur les entraînements », a souligné la multiple championne d’Afrique chez les moins de 48 kg. Pour l’heure, cette athlète hyper active reste confinée chez elle et attend avec impatience la reprise des compétitions. Parmi les haltérophiles en bonne voie pour décrocher leurs tickets pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021, Rosina devra encore patienter. Comme elle, beaucoup d’athlètes s’entraînent à domicile. C’est le cas de la judokate Ellana Tessia à Toliara. Elle se prépare à domicile avant la reprise des compétitions. Pour les disciplines collectives, aucun regroupement n’est encore autorisé. Pour les volleyeurs de la Gendarmerie Nationale Volley-Ball (GNVB), les joueurs s’entraînent à domicile tout en suivant les consignes des coachs.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.