Omnisports – Andry Ratsivahiny : Contre les fédérations internationales

Quand le président de la commission Sports au niveau de l’Assemblée nationale s’en prend ouvertement à des fédérations internationales, on se demande où il veut qu’on aille. C’était pourtant le cas, jeudi, à l’occasion du face-à-face avec les membres du gouvernement lors de la prise de parole du député Andry Ratsivahiny. Il fustigeait l’usage de la visioconférence lors de la réunion de la FMF alors que ce même procédé fut récemment employé par la FIFA pour faire participer les présidents des fédérations nationales. En période de confinement, la visioconférence est le meilleur moyen pour se protéger du Coronavirus. On s’étonne d’ailleurs pourquoi on n’a pas procédé de la même manière chez les députés. Andry Ratsivahiny s’en est également pris à la fédération de pétanque, comme s’il ne savait pas que l’actuelle FSBM a été mise en place par la Fédération Internationale de Pétanque pour prendre la place de la FMP sanctionnée. La FSBM de Dolys Randriamarohaja assure donc non seulement l’intérim, mais on lui a également confié l’organisation des élections au niveau des sections et des ligues. Au final, la pétanque mettra une fédération démocratiquement élue. C’est tout aussi simple que cela. À moins de vouloir nager à contre-courant et se mettre à dos les instances internationales.

 Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Ka io anie depiote mpisolelaka e! jereo tsara fa dia tampohin’ny nahazo toerana dia miteniteny foana. Io foana no hiavian’ny problème ao amin’ny Assemblée ao. Te atao hoe dia manitsaka hatramin’ny tsy tokony hitsahina. Mahamenatra ireny fa tena endriky ny politika mibahana ao anaty sport ankehitriny.

  2. C’est le niveau de nos élus, hélas.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.