Covid-19 : Les rugbymen des bas-quartiers disciplinés !

Lors de la conférence de l’association FMRFI à Manarintsoa.

Comme tous les sportifs, les rugbymen ont aussi hâte de retourner sur le terrain. Pourtant, ils ont choisi de respecter les règles du confinement depuis le début de cette crise sanitaire à Madagascar. Cela est dû à la sensibilisation effectuée par Malagasy Rugby et des associations des férus du ballon ovale dans tous les coins de la capitale. Et ces derniers temps, c’étaient les éléments de la Police nationale en personne qui ont fait une descente sur terrain pour arrêter ceux qui osent encore braver les interdictions. En effet, depuis le 31 mai, et pour les 15 prochains jours à compter de cette date, tous activités et événements sportifs restent gelés. A ce sujet, l’association des Rugbymen des bas-quartiers (FMRFI) a continué de sensibiliser les jeunes dans les six arrondissements au respect des gestes-barrières sanitaires préconisés, y compris l’interdiction des matches et entraînements collectifs. «Les rassemblements des joueurs sont encore interdits jusqu’à nouvel ordre. On attend encore la levée totale de ce confinement et la note du ministère de tutelle. La seule chose qu’on pourrait faire en ce moment c’est de rassembler nos efforts pour lutter contre cette épidémie de Covid-19 en respectant les règles sanitaires », a annoncé le président de l’association, Jean Heriniaina Rakotondrafara dit Naina Be, lors d’une conférence de presse, samedi dernier à l’EPP Manarintsoa. « En dépit de la circonstance actuelle, l’association a tout de même mis en place une autre approche pour éduquer ses membres comme l’apprentissage de la langue étrangère, qui, par-dessus tout, développe leur connaissance linguistique », précise-t-il. Aussi, le président invite-t-il les citoyens malgaches à hisser le drapeau national à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire du retour de l’indépendance.

Manjato Razafy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire