Omnisport- ASIEF : John Love guéri du Covid-19

« Le sport est le meilleur remède pour lutter contre les maladies », affirme John Love.

Encore un autre dirigeant sportif testé positif au Covid-19 qui témoigne à propos de la manière dont il a pu guérir. Il s’agit du numéro un de l’Association sportive interministérielle pour l’entretien des fonctionnaires (ASIEF), Jean Aimé Andrianarison dit John Love.

« Méfiez-vous car cette épidémie de Covid-19 est déjà très répandue », c’est qu’a annoncé en premier Jean Aimé Andrianarison, le président de l’Association sportive interministérielle pour l’entretien des fonctionnaires (ASIEF) sur son compte Facebook. D’après sa publication, il a été testé positif au Covid-19, selon les résultats qu’il a reçus il y a dix jours de cela. « Moi personnellement, j’ai déjà fait le test TDR deux fois successifs mais toujours avec un résultat négatif. Mais il y a 10 jours, dès que j’ai fait le test PCR, j’ai été testé positif. Donc les résultats du TDR ne sont pas fiables », a-t-il fait savoir. Pourtant, son état de santé s’est visiblement amélioré et qu’il n’y a rien à craindre.

Ainsi, il a précisé que l’endroit où il était contaminé était à Toamasina lors de ses travaux acharnés. Et malgré son état de santé, selon ses dires, il est diabétique de type 2, il s’est porté volontaire pour aider ses compatriotes. D’ailleurs, il fait partie du personnel de santé. « Je connais mon état de santé mais cela ne m’a pas empêché d’aider mes proches et je n’ai besoin d’aucune compensation de la part de qui que ce soit. Je rectifie les rumeurs disant qu’on a reçu là-bas beaucoup d’argent. Au contraire, on a fait les choses gratuitement. Certes, on a reçu un soutien alimentaire pour lequel on tient à remercier le président malgache. Je ne cherche pas non plus à avoir une place politique. Je pourrais en avoir si je voulais mais ce n’est ni le moment pour briguer une chaise, ni le moment pour se rejeter les torts mais le moment d’agir », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, John Love a eu une discussion avec le ministre de la Santé publique concernant la prime pour le personnel de santé. « Pour l’histoire de prime, je n’ai pas plus de détails, mais à ce qui a été dit par notre chef, il faut encore attendre un peu et cela ne m’a posé aucun problème. Je souhaite bon courage à tous ceux qui travaillent dans le domaine de la santé car notre travail est sacré. Un être humain ne meurt que lorsque son heure a sonné », a encore enchaîné le président de l’Asief.

Dans son témoignage, il a mentionné qu’il est en bonne santé après avoir suivi tous les traitements et respecté les consignes. « Mes traitements étaient à base de « evoka ravitsara », Chloroquine, Azitromicine, Vitamine C, « Angivy » cru, et un peu de sport. Je termine mardi mes 15 jours de traitements », a-t-il conclu.

Recueillis par Manjato Razafy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.