Barea de Madagascar : Les hommes en forme du moment !

Jeremy Morel reste une valeur sûre de Lorient et des Barea.

Il faudrait attendre la journée Fifa du mois d’octobre pour pouvoir disputer un match de préparation des Barea en vue de leur double confrontation avec les Ivoiriens dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Un passage obligé, en fait, car malgré toute la volonté de la FMF, les joueurs ne peuvent être libérés que durant ce break dicté par l’instance suprême du football mondial.

En attendant, les informations glanées ici et là montrent que, Dieu merci, les anciens sont en train de confirmer leur statut de joueurs de haut niveau.

A tout seigneur tout honneur, on parlera en premier de l’inusable Jeremy Morel. A 36 ans, le défenseur central de Lorient, en première division française, est en train de montrer toute l’étendue de son talent et devenir le maître à jouer de son équipe.

C’est une certitude, on ne peut pas envisager une défense centrale des Barea sans Morel. Le seul problème c’est que son arrivée dans son club formateur a envoyé sur le banc son coéquipier au sein des Barea, Thomas Fontaine. Ce dernier ne figure presque pas sur la feuille de match.

De plus en plus régulier, Rayan Raveloson est le joker attitré de Nicolas Dupuis.

Heureusement pour Nicolas Dupuis que Bapasy est resté égal à lui-même au sein de la Saint-Pierroise. Aussi baroudeur mais diablement efficace et très appliqué. Il faudrait cependant dire qu’il est très bien entouré avec Mamy Gervais mais également le portier Ibrahim Dabo. Une complicité à trois mise à profit par l’AS St-Pierroise.

L’homme en forme du moment est Marco Ilaimaharitra, devenu un pion essentiel du Sporting Charleroi en première division belge. Il semble avoir recouvré tous ses moyens après avoir été opéré d’une pubalgie en mois de mai dernier. Le jeune homme qui faisait partie de l’équipe de France U19 puis U20 affiche une maturité exemplaire et s’annonce comme un titulaire indiscutable avec Anicet, lui aussi en très grande forme malgré une élimination du Ludogorets en Ligue des Champions mais reversé en Ligue Europa, son club s’est qualifié au second tour.

Pour rester dans ce milieu de terrain, on ne peut pas taire le nom de Rayan Raveloson qui réalise des merveilles au sein de l’ESTAC. Le jeune Troyen est sur toutes les balles.

Il y a également Nomenjanahary Lalaina qui est en train de réaliser un très bon retour après le confinement avec le Paris FC. Toujours aussi combatif, Bolida est en train de montrer l’exemple à ses coéquipiers en ne lâchant rien, quitte à être averti comme c’était le cas dernièrement lors de la victoire des Parisiens devant Chambly par 3 buts à 0. Et après cette victoire à Valenciennes, le Paris FC a retrouvé des couleurs.

Marco Ilaimaharitra affiche une forme étincelante avec le Sporting Charleroi.
Son sang-froid fait de Jérôme Mombris un défenseur redoutable.

Imperturbable. Son calme olympien permet à Jérôme Mombris de maîtriser son sujet. Car pour espérer battre le Grenoble Foot 38, il ne faut pas choisir le flanc gauche car c’est presque hermétiquement fermé. Un talent qui ne se dément pas. Avec une nouvelle réjouissante puisqu’il s’appelait en fait Jérôme Mombris Razanapiera. Un nom bien malgache tiré de son grand-père paternel. Sacré Mombris…

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.