Football : Morel à la rescousse du club Espoir FC

Ce mercredi, ses fans ont pu rencontrer Jérémy Morel pour une séance de dédicace dans le cadre de l’opération « Joue-la-collectif ». C’est une initiative de l’ONG Espoirs d’Enfants au profit des joueurs de l’Espoir FC à Madagascar.

Il ne reste plus que deux jours pour participer à la grande collecte « Joue-la-collectif ». Une organisation de l’ONG Espoirs d’Enfants, dans le but de collecter des chaussures de foot et les envoyer par la suite à Madagascar pour les joueurs membres du club Espoir FC. L’évènement avait déjà commencé depuis le 26 août dans les magasins Intersport de Lanester, Loudéac, Pacé-Chantepie, Fougères en France.

Puisque Jérémy Morel, l’International malgache qui joue actuellement à Lorient s’implique personnellement dans la mise en œuvre de cette opération, la soirée de mercredi dernier a été honorée de sa présence. D’ailleurs, il est le parrain du club Espoir FC. Les participants ont pu le rencontrer et lui demander des dédicaces. Mais étant un joueur emblématique de la Ligue 1, ses fans ont eu l’opportunité de le rencontrer. L’opération se poursuivra encore jusqu’à demain. Outre la collecte de godasses, un jeu concours sur le réseau social Facebook a été organisé, et ce, jusqu’au 9 septembre. De nombreux lots sont offerts par les partenaires tels que des maillots dédicacés, des tickets de matchs et des tee-shirts de la Ligue. Le tirage au sort pour désigner les gagnants se fera mi-septembre et les prix seront remis par Jérémy Morel en personne le 23 septembre à Ploufragan lors du tirage au sort de la Coupe de France.

Pour rappel, l’Espoir Football Club a été créé en 2016 dans la banlieue d’Antananarivo, plus précisément à Antsahameva. Son objectif est de permettre à tous les enfants et jeunes issus du quartier, quelle que soit leur situation sociale, d’avoir accès à la pratique du football. Regroupés par catégorie d’âge, les enfants bénéficient au sein du club d’un encadrement et d’un programme rigoureux permettant l’épanouissement et la mixité sociale. D’après l’ONG, le football peut être un véritable vecteur d’éducations et d’intégration sociale.

Au-delà de la pratique du foot, le club Espoir FC veut permettre aux jeunes exclus du système scolaire ou sans emploi, de retourner sur les bancs de l’école ou de suivre des formations professionnelles. Et pour mettre en œuvre leurs programmes ambitieux, Espoirs d’Enfants et le club Espoir FC bénéficient de nombreux appuis, comme celui de La Ligue de Football de Bretagne, partenaire de ce projet. Ainsi, issu de ce quartier, Anicet Abel, capitaine des Barea, a également apporté son soutien à l’Espoir FC.

Manjato Razafy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.