Foot-Arbitrage : 24 internationaux ont réussi le « fitness test »

L’élite des arbitres malgaches a passé le « fitness test » au stade d’Alarobia.

Les arbitres internationaux malgaches ont suivi ce samedi un test d’évaluation des qualités physiques, dénommé « fitness test » au stade d’Alarobia, sous l’égide du département des arbitres de la Fédération malgache de football (FMF). En effet, ils doivent passer ce test, imposé par la Fédération internationale de football association (FIFA) une fois par an, afin qu’ils puissent garder leur statut en tant qu’arbitre de cette instance.

Vingt-cinq arbitres hommes et femmes dont dix-sept anciens et huit nouvelles recrues y ont assisté. Le test est composé de plusieurs épreuves, à la base même de ce qu’ils sont amenés à produire sur les terrains, lorsqu’ils arbitrent des rencontres. La première épreuve mesure la capacité de l’arbitre à enchaîner des sprints de 60 m. Le deuxième évalue la capacité de l’arbitre à réaliser une série de courses rapides sur 75 m entrecoupées de séquences de marche de 25 m. Parmi les participants, seule une candidate a échoué au test.

« Il s’agit d’une compétition mettant à l’épreuve, sur le plan physique, l’élite des arbitres. Il y a des tests qu’ils doivent nécessairement réussir sous peine de ne plus pouvoir arbitrer. Il y en a pour les arbitres centraux, et les arbitres assistants mais chaque catégorie a respectivement des objectifs à atteindre. En général, les épreuves se sont bien déroulées, mis à part des accidents mineurs comme les blessures de quelques participants », a fait savoir le chef du département, Pascal Andrianantenaina.

Avant ce test, il était impératif pour les arbitres de passer une visite médicale. Celle-ci a été faite à la maison de la FMF à Isoraka ce vendredi. Le second test réservé aux arbitres de beach-soccer, se déroulera cette semaine à Mahajanga.

Manjato Razafy 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.