Vol de rapatriement : Melvin Adrien des Barea arrivé au pays hier

Melvin est arrivé au pays, hier, à bord du vol de rapatriement.

Le gardien des Barea préfère continuer sa préparation au pays en vue de la double confrontation face à la Côte d’Ivoire.

Confinement en France oblige. Pour des raisons liées à la Covid-19, les entraînements avec le club de Martigues où il évolue ont été annulés. Sans tarder, il a pris la décision de venir au pays pour continuer la préparation en vue de la double confrontation face à la Côte d’Ivoire les 12 et 17 novembre prochains à Abidjan et à Toamasina. « Pour le moment, nous attendons la décision de la FIFA et de la CAF sur le report du match, vu la question sécuritaire et politique en Côte d’Ivoire », a souligné le coach, Nicolas Dupuis.

Le gardien emblématique des Barea, Melvin Adrien, a atterri au pays, hier après-midi avec le dernier vol de rapatriement. « Tout a été suspendu en France, je n’ai pas voulu rester sans rien faire une semaine. Comme je fais partie des joueurs qui jouent en amateur, j’ai demandé au coach, à la fédération et à Telma de venir me préparer au pays, et ils m’ont soutenu. Je suis dans de bonnes conditions et content d’être-là. La sélection me tient à cœur, et nous avons fait un bon travail à la CAN en Egypte. Nous avons mis la barre haut et assumons le statut et continuons à travailler. C’est mon premier voyage sans les Barea », a expliqué le numéro 23 des Barea. Pour sa préparation au pays, Melvin travaillera aux côtés de Nina, troisième gardien de la sélection nationale. Le programme d’entraînement n’est pas encore connu. « Nous allons rester sur cette dynamique après les deux victoires lors des deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2022. J’ai hâte de retrouver toute l’équipe et de redonner le sourire à tous les Malgaches », a-t-il conclu. En effet, Melvin collabore avec l’association 4 000 sourires.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.