Barea : Visa spécial pour Amada

La délégation malgache a quitté le pays samedi.

Le président Andry Rajoelina est aux petits soins avec les Barea. Il l’a encore prouvé en aidant Ibrahim Amada à rejoindre le groupe avec un visa assez spécial.

En fin de contrat, donc sans club, Ibrahim Amada n’a pas le droit de quitter le Qatar car il est soumis à un confinement obligatoire. Devant ce problème, il a saisi Faneva Ima Andriatsima, qui a tout de suite alerté le président Rajoelina. L’affaire est tout bonnement devenue une affaire d’État car Andry Rajoelina a chargé son directeur de cabinet de faire une demande d’autorisation spéciale auprès du ministère des Affaires Étrangères du Qatar. En clair, il y a de fortes chances pour que ces négociations aboutissent. Par la voie diplomatique. Ce qui n’est malheureusement pas le cas avec Njiva. Son club en Thaïlande l’autorise à partir, il ne pouvait d’ailleurs pas refuser au risque de se faire sanctionner par la FIFA. Mais c’est plutôt le retour de Njiva en Thaïlande qui pose problème dans la mesure où il doit observer une mise en quarantaine. Un laps de temps jugé trop long par son club qui signale un match important dans les prochains jours. Les dernières nouvelles ne sont pas réjouissantes, notamment pour Abel Anicet encore incertain à l’heure où nous mettons sous presse. On parle aussi d’autres joueurs qui sont incertains en raison des dispositions liées à la pandémie. On ne saura d’ailleurs la liste complète qu’après le départ de la délégation à Paris prévu ce lundi vers 11h30. La très bonne nouvelle concerne l’arrivée de Romain Métanire qui a quitté les États-Unis hier soir. Comme le match aura lieu jeudi au stade d’Ebimpé, à Abidjan, Nicolas Dupuis aura trois jours pour peaufiner le collectif à même de tenir tête aux redoutables Ivoiriens.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.