Stade Barikadimy : 600 éléments de forces de l’ordre pour un public limité

La visite du stade a été effectuée, hier, en présence de toutes les parties prenantes.

A trois jours de la joute retour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2022, tout est fin prêt pour le stade de Barikadimy.

Après plusieurs mois de travaux et de mise au point, et surtout après avoir reçu l’homologation, la cérémonie de réception technique officielle du stade de Barikadimy Toamasina s’est déroulée, hier. Cette infrastructure respectant les normes internationales et pouvant accueillir presque 18.000 spectateurs est fin prête pour accueillir le match retour comptant pour les éliminatoires de la CAN 2022 face à la Côte d’Ivoire, le 17 octobre 2020. Plusieurs ont fait le déplacement, entre autres le maire de la Commune Urbaine de Toamasina, Rakotonirina Herilala Nantenaina, de la société Leong BTP, qui s’est chargé des travaux. « Tout est dans les normes et aucune question ne devrait plus être posée. La société JIRAMA a déjà promis qu’il n’y aura pas de coupure d’eau et d’électricité aux alentours du stade. Un groupe électrogène de 400 KVA sera mis de côté en cas d’urgence », a déclaré Raherinjanahary, coordinateur général de projet au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports représentant le ministre, Tinoka Roberto. Huit entrées et une spéciale pour les personnes en situation de handicap ont été aménagées. Comme il s’agit d’un terrain respectant les normes, on y trouve des vestiaires aux normes, une salle pour le contrôle antidopage, un bureau pour la CAF, une salle de conférence de presse, une salle pour les journalistes, une infirmerie, une salle de réunion et plusieurs toilettes.

Selon les recommandations de la CAF et comme le match à Abidjan s’est joué avec un public réduit, ce sera aussi le cas, ce mardi au stade de Barikadimy. « Le match se jouera à huis-clos. Les supporteurs ne sont pas autorisés à entrer sur le terrain. Aucune conférence de presse ne sera organisée avant et après le match», a confirmé Jocelyn Razafimamonjy, président de la commission communication et marketing au sein de la FMF. Une décision qui a été prise par la CAF dans le cadre du respect des mesures sanitaires. 600 éléments des forces de l’ordre seront mobilisés ce mardi, y compris sur les routes nationales 2 et 5.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.