Toamasina : Un gymnase de 4 000 places opérationnel dans 6 mois

Le ministre Tinoka Roberto s’est déplacé sur le site devant abriter le nouveau gymnase de Toamasina.

A la place de l’ancien stade municipal de Toamasina sera construit un gymnase respectant les normes internationales.

Annoncées depuis le début de l’année, mais avec les mesures de confinement, les démarches relatives aux travaux de construction du Gymnase couvert de Toamasina ont pris un peu de retard. Mais avec la descente d’une délégation ministérielle conduite par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Tinoka Roberto, dans la ville du Grand port, les choses sérieuses vont pouvoir commencer. Mercredi dernier, le ministre a fait le déplacement au stade municipal de Toamasina, le lieu qui va abriter la nouvelle infrastructure. Un gymnase couvert de 4 000 places sera construit dans le cadre du projet présidentiel et dans l’accomplissement du « Velirano numéro 13 » dédié au sport et à la jeunesse. Celui de faire du sport et de la jeunesse malagasy une fierté nationale. Le ministre a été accompagné du Colonel Raherinjanahary, coordonnateur général des projets (CGP) au sein du département en charge de la jeunesse et des sports. Celui qui est chargé des suivis des projets d’infrastructures sportives dans toute l’île. Toamasina est une ville sportive et les athlètes locaux méritent d’avoir des infrastructures à la hauteur de leurs ambitions. « L’entreprise qui prendra en charge le projet a été déjà notifiée donc je ne vois plus de contrainte qui devrait retarder le début du chantier. Ainsi, les travaux d’aménagement commenceront dès la semaine prochaine. En plus d’un gymnase respectant les normes internationales d’une capacité de 4 000 places avec des parkings, un terrain d’échauffement sera intégré à l’ensemble. Avec cette infrastructure, Toamasina a toutes les chances d’abriter des compétitions pour la 11e édition des Jeux des îles de l’Océan Indien en 2023 dont nous sommes candidat pour l’organisation. Des jeux régionaux qui pourront apporter un plus pour les jeunes et surtout contribuer aux changements de mentalité de la jeunesse », a souligné le ministre Tinoka Roberto. L’entreprise en charge des travaux s’attèle déjà aux installations et à l’implantation du chantier. Et avec le projet « Miami » dont les travaux ont débuté cette semaine, l’ancien stade municipal qui a vu naître des champions du football de la ville de Toamasina sera déplacé ailleurs, mais, en plus moderne avec des pistes en tartan dédiées à l’athlétisme.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.