Judo – Championnats d’Afrique : Madagascar totalise 4 médailles de bronze

L’équipe a remporté la médaille de bronze

La délégation malgache termine la compétition avec 4 médailles de bronze dont 3 en individuel et une par équipes.

Le rideau est tombé hier sur les 41è Championnats d’Afrique seniors de judo, qui se sont déroulés du 17 au 20 décembre au Palais des Sports de Mahamasina. En quatre jours de compétitions, les judokas malgaches engagés au Palais des Sports ont remporté une médaille de bronze par jour. Après les deux médailles de bronze de Fetra Ratsimiziva et Narindra Rakotovao lors des deux premières journées, Haingo Ramiandrisoa a ajouté une nouvelle médaille au clan malgache, samedi. Opposée à la Togolaise, Essohanam Koro, la judokate du JC Betsileo de Fianarantsoa a battu par ippon son adversaire. Elle a maîtrisé sa finale de bronze en remportant la victoire juste après 57 secondes de combat. Royal Rakotoarivony (-100 kg) et Tolinantenaina Julot (+100 kg) échouent tous deux au pied du podium. Le premier a été battu sur décision de l’arbitre et le second par ippon.

Bronze par équipes. Hier, l’équipe mixte formée par Mireille, Laura, Haingo, Royal et Fetra s’est offert la médaille de bronze du tournoi par équipes. Ils ont battu les Burundais par 4 victoires à 0. Laura Rasoanaivo et Fetra Ratsimiziva ont survolé respectivement Nigariga et Kwintonda. Aux éliminatoires, Madagascar a battu le Kenya par 4 victoires à 0 avant de s’incliner face au Sénégal par 4 victoires à 3 en demi-finale. « Je me suis rattrapée par rapport à celui en individuel. Surclassée en -70 kg, j’arrive à improviser et à battre mon adversaire tout en gardant mon style. Les judokas malgaches ont du potentiel, mais nous manquons de stage et de compétitions internationales pour pouvoir évoluer dans le haut niveau », a souligné Laura Rasoanaivo Razafy. Pendant quatre jours, Madagascar a montré à la grande famille du judo continental son savoir-faire et son expérience en matière d’organisation de grande compétition internationale.

Qualification olympique. « Nous avons reçu les félicitations de toutes les délégations participantes. Nous arrivons à organiser avec brio cette compétition continentale tout en respectant les protocoles sanitaires. Nous sommes capables d’organiser les Championnats du monde et le grand slam », a fait savoir Siteny Randrianasoloniaiko, président de la Fédération malgache de judo. La course pour les Jeux de Tokyo est loin d’être terminée. La dernière phase éliminatoire pour le continent est prévue au mois d’avril au Maroc où deux judokas malgaches ont de fortes chances de se qualifier pour Tokyo 2021, à savoir Fetra Ratsimiziva et Daniella Nomenjanahary. Et à l’horizon des Jeux des îles 2023 organisés à domicile, la fédération mise sur la préparation de la relève. « Ces judokas qui ont participé aux Championnats d’Afrique évoluent tous chez les cadets et juniors. Ils seront nos chances de médailles dans trois ans », a conclu Siteny Randrianasoloniaiko.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.