Rugby : Vers une reprise progressive des compétitions

Les Makis sont privilégiés et pourraient entamer les matchs.

Pourtant, aucune compétition n’est à découvrir jusqu’à l’heure. Toutes sortes de compétitions ou matchs d’entraînements sont encore interdits dans la Capitale, selon la dernière note du ministère de la Jeunesse et des Sports. Seulement les matchs de préparation pour les Makis sont autorisés. « Le ministère nous a quand même permis d’organiser des matchs pour les Makis notamment les Makis Dames, les Makis Seniors et les Makis Juniors dans le cadre de la préparation à leurs matchs internationaux. On envisage d’organiser des matchs chaque week-end au stade Andohatapenaka dans le respect des barrières sanitaires préconisées », a fait savoir le président Marcel Rakotomalala, hier, lors d’une conférence de presse.

« Le rugby a toujours respecté la décision imposée par l’Etat de ne pas encore redémarrer la compétition. Mais cette note du ministère, nous permet de travailler encore plus sur les trois équipes des Makis qui disputeront des matchs internationaux dans quelques mois. En revanche, le Malagasy Rugby condamne toutes sortes d’organisations de matchs par qui que ce soit qui n’a pas eu l’aval de la fédération. Une lettre de doléance a été déposée au niveau du Préfet de Police concernant ces matchs», a-t-il souligné.

En effet, le feu vert pour le championnat devrait être donné pour le rugby comme pour les autres disciplines. Les joueurs et les joueuses devront reprendre leur forme respective dans leur club respectif. « Les joueurs devraient participer au match pour ne pas être affaiblis physiquement surtout que le rugby est un sport de contact. Mais en attendant, les clubs devraient d’abord régler leur conformité et la licence des joueurs », a conclu le président. D’autres décisions pourraient être prises à l’issue de l’assemblée générale du Malagasy Rugby le 7 mars prochain.

Manjato Razafy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.