Le handball en deuil : Bertin Andriamiharinosy n’est plus !

Bertin Andriamiharinosy est un des premiers pionniers du handball à Madagascar.

Le handball malgache vient de perdre un de ses plus grands pionniers. Bertin Andriamiharinosy est mort hier à 80 ans et ce après avoir tout donné au handball.

Figure emblématique du handball de Saint-Michel de la grande époque, Bertin Andriamiharinosy a fait du handball sa vie mais aussi son gagne-pain quand il était le DTN du handball à Maurice.

Son patriotisme aidant, il est revenu au pays plus convaincu que jamais que le handball à Madagascar resterait très compétitif pour peu qu’on lui apporte le soutien nécessaire.

Il se désolait qu’on ne fasse pas grand cas de cette discipline, mais il n’hésitait pas à louer les efforts consentis par la Fédération malgache pour tenter de sauver ce qui pouvait encore l’être. Il faisait partie de ceux qui croient au potentiel du handball malgache et à la capacité du président de la FMHB, Fidèle Razafintsalama, son ami de toujours et issu de Saint-Michel qui plus est.

Cette soif de voir le handball de la Grande-île sortir des sentiers battus, Bertin Andriamiarinosy l’a transmis à son fils Tillo qui forme les jeunes de l’équipe nationale.

C’est dire qu’il en fait une affaire de famille et il le prend très à cœur, surtout lorsqu’un des siens disparaît comme le cas de Saleh et de tant d’autres avec lesquels il a commencé cette formidable aventure. Une très belle aventure humaine.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.