Barea : Les petits devant…

Les « petits » Barea, avec de gauche à droite, El Hadari, Tsiry et Doddy qui ont fait sensation à Ambohidratrimo.

Le match test des Barea de samedi, au stade Odeam Rakoto à Ambohidratrimo, a mis en lumière le talent des joueurs locaux de petite taille. Une issue qu’apprécie, à juste titre, le coach Éric Rabesandratana et qui devrait lui faire changer d’avis à l’avenir. Notamment sur ses premières impressions mettant en doute la capacité des locaux à assimiler les dispositions technico-tactiques.

Le football malgache est en train de revivre la belle époque des frères Rabemananjara, Kiki et Alban, mais aussi Mick Andrianasy, Roland Kely Rakotondrasoa et tous ceux qui sont petits par la taille mais grands par le talent.

N’Golo Tsiry. Il fallait être à Ambohidratrimo pour voir Tsiry de l’Ajesaia donner le tournis à tous ses adversaires. Son jeu ressemble étrangement à celui de N’Golo Kanté tant par ses charges que ses passes lumineuses. El Hadari, son coéquipier, est aussi crédité d’une prestation remarquable même si ses lumineuses passes ont été, par deux fois, gâchées par Voavy Paulin. Au rang des petits qui ont brillé, samedi, on citera aussi Doddy et Tsito de JET Kintana. Petit par l’âge mais grand par la taille et le talent, Mathyas Randriamamy a aussi montré qu’on pouvait maintenant lui faire confiance. Son arrêt déterminant sur le penalty de Hakim Abdallah en était la parfaite illustration, le Parisien est prêt pour la bataille. Mais il n’était pas le seul car le gardien de l’Adema, Nina a aussi montré un visage séduisant.

Vévé pas à sa place. La petite déception des stars des premiers jours vient en l’occurrence de deux joueurs du Five FC. Si Bancé, replacé sur le flanc droit, n’a pas réussi à sortir du lot, Vévé, pourtant comparé par Eric Rabesandratana au Parisien Moïse Kean, est placé bien trop bas pour recouvrer son potentiel offensif. Quant à Fabrice, il s’est montré exact au rendez-vous avec ce missile des 25m sur lequel Melvin Adrien n’a pu rien faire rappelant un des quatre buts encaissés par ce portier à Bahir Dar.

Les cadres ont aussi confirmé leur statut à l’image de Morel, Mombris, Berajo et dans un degré moindre Théodin. Mais replacé sur le flanc droit de la défense, ce dernier s’est montré moins tranchant. Dimitri Caloin a toutefois retrouvé le moral en réintégrant la charnière centrale. La seule reproche qu’on pouvait lui faire, c’est de ne pas avoir suivi Hakim lors du penalty.

Dax pour sa part, n’a jamais su retrouver son niveau quand il était au Fosa. Mais pour sa défense, il peut toutefois invoquer cette place inhabituelle sur le flanc au milieu du terrain. On citera également les absents dont Anicet resté sur les bancs en invoquant le fait qu’il ne supportait pas un entraînement intensif de plusieurs jours sur une pelouse synthétique. Quant à Carolus, il est occupé à retrouver ses bagages perdus lors du transit à Paris. Mais l’erreur venait de lui-même car il ne les a pas enregistrés directement sur Tana alors que sans visa, il n’avait pas le droit de sortir à Paris. On aurait pourtant aimé le voir, lui et Anicet, lors de ce match test de 3x30mn combien édifiant.

Clément RABARY 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire