Tags: Fanare

A la question de savoir comment il perçoit l’élection présidentielle, le président  du Fanare  Clovis Ravelonanosy répond que  l’élection que son « association a souhaité voir se tenir est  une élection constitutionnelle en vue de la mise en place d’une monarchie constitutionnelle ». Il refuse d’admettre que cette élection présidentielle soit une solution  pour sortir le pays…