Tags: Ranavalona

Grandidier raconte que « notre Consul Garnier avait amené de France avec lui  un domestique qui répondait au nom de Ferdinand et qui était tout à la fois  son  valet de chambre, son cuisinier et son tailleur. Les hauts dignitaires du royaume  à l’époque de Ranavalona II le considéraient  comme son aide de camp car, pour …