D’une pierre deux coups



Jacaranda

La campagne de propagande bat son plein. Autant pour les présidentielles que les législatives. Jean Louis Robinson a sillonné le Vakinankaratra et l’ Amoron’Imania  tandis que Hery Rajaonarimampianina est resté à Antananarivo pendant le week-end. Le premier a gagné 42 % dans la ville des mille au premier tour et compte renforcer davantage ses acquis pour bien marquer, comme le qualifient les observateurs, le vote sanction à l’endroit de la mouvance Rajoelina.  Le second veut rattraper son retard auprès des électeurs tananariviens avec des arguments d’homme nouveau et de force nouvelle. La partie sera d’autant plus rude que la maturité et la versatilité prévalent dans cette ville où la masse des voix des électeurs ne se disperse pas souvent.

D’une pierre deux coups

          Antsonjombe des grands jours hier. Impressionnant !  Coliséum plein comme un œuf et dominé par une couleur, celle orange de la révolution Rajoelina.  Animation assurée par les grands noms du monde artistique. De la musique de tous les genres mais «mafana» surtout. Le président de la transition a assisté sans prendre la parole. Il aura aux élections législatives 117 candidats députés sur tout le territoire national, dont plusieurs ont été présentés à cette occasion. Son objectif est d’avoir la majorité à l’assemblée d’où sera issu le Premier ministre de la quatrième république.  Antananarivo est la grande énigme pour les législatives. La tendance des résultats du premier tour de la présidentielle se confirmera-t- elle ? Les candidats députés d’Andry Rajoelina arriveront-ils à inverser la tendance ?

Quoi qu’il en soit, les élections législatives ont attiré de nombreux candidats. Ils sont 2827 en compétition pour 151 sièges sur le territoire national. Dans la capitale, Ils sont 187 pour 12 sièges dans les six arrondissements. Parmi eux, au de-là  des politiciens qui s’allient pour l’obtention de la majorité  des sièges, on trouve non seulement une kyrielle d’artistes et de sportifs mais aussi de nombreuses personnalités célèbres aux compétences diverses allant des capitaines d’industrie comme Dadou Rajaofera Andriambelo dans le 3ème arrondissement au  médecin Miharisoa Ramananarivo dans le 6ème arrondissement en passant par des chefs d’entreprise comme  Rasolojaona Jaytaxx  dans le 5 ème .

Les électeurs feront d’une pierre deux coups le 20 décembre prochain. Par leur vote, le pays aura non seulement un président de la république mais aussi les députés de l’Assemblée nationale. Il reste cependant à veiller sur le scrutin pour éviter les anomalies. La Ceni-T doit assurer son bon déroulement du début jusqu’à la fin, sans fraudes et dans la transparence. Les imperfections qui ont entaché le premier tour de scrutin ne devraient plus se reproduire afin que Madagascar entre dans le concert des nations par la grande porte de la démocratie.

Zo Rakotoseheno

Share This Post