Implication maximale



Jacaranda

Le processus électoral s’avère irréversible. Les deux candidats au second tour de la Présidentielle sont en pleine campagne. Jean Louis Robinson, le grand favori de la course avec son 21,16 % au 1er tour, a adopté une politique de large ouverture au niveau de son équipe de campagne. Du côté de Hery Rajaonarimampianina, les vrais militants du parti TGV semblent être exclus de sa campagne. Où est-elle passée le secrétaire national du TGV Lanto Rakotomavo qui a officiellement soutenu Edgard Razafindravahy au 1er tour ?

Implication maximale

Devant ces batailles électorales, Présidentielles et Législatives jumelées, les deux grands manitous, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, ne restent pas les bras croisés. Empêchés de se présenter, les deux principaux protagonistes s’impliquent à fond actuellement pour faire gagner leurs candidats. Andry Rajoelina a organisé un show politique dimanche dernier pour faire la pub de ses candidats députés qui se présentent au nom du « Mapar ». L’objectif n’est plus à cacher : Il veut être Premier ministre. Mais sous la Présidence de Hery Rajaonarimampianina ou de Jean Louis Robinson ? Par ailleurs, Marc Ravalomanana ne lésine pas sur ses propres moyens pour gagner la victoire. Il a offert aux candidats députés de sa Mouvance 40 tonnes de kits de campagne. Depuis hier, Tana est couvert de couleurs de cette Mouvance. Pour le moment, force est de constater que le poste de Premier ministre n’intéresse pas l’ancien président. Certains de ses partisans trouvent cependant que Marc Ravalomanana devrait être le président du Sénat de la première Présidence de la Quatrième République. En tout cas, rien n’est encore joué malgré les atouts incontestés et incontestables de Jean Louis Robinson. Ce dernier adopte en ce moment la prudence. Prudence notamment par rapport à la transparence des élections. Contrairement au 1er tour, le candidat soutenu par Marc Ravalomanana aura de délégués dans tous les bureaux de vote. Pour son équipe, l’objectif n’est plus comment obtenir des voix, mais comment protéger le choix du peuple. Prudence également devant la CENI-T et la CES qui s’occupent de l’organisation des élections, de la réception et du traitement du résultat. Mais, il n’y a pas que la Mouvance Ravalomanana et le candidat Jean Louis Robinson qui font preuve de vigilance notamment face à la CES. Il faut rappeler que la Cour Electorale Spéciale a le dernier mot sur le résultat définitif des élections.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post