Majorité à conquérir



Jacaranda

La Ceni-T proclamera demain les résultats officiels provisoires des élections législatives. Comme le second tour des élections présidentielles, l’institution a déjà publié sur son site les résultats. Aussi, n’y aura-t-il pas de surprises. Il appartient à la Cour Electorale Spéciale de rendre son verdict sur les requêtes portant sur des fraudes qui ont entaché les législatives.  Sinon, il apparaît toutefois en observant ces résultats provisoires que c’est le Mapar d’Andry Rajoelina qui a gagné la part du lion sur le territoire national avec 53 sièges. La mouvance Ravalomanana est seconde avec 30 sièges obtenus. Celle-ci a été contrebalancée même à Antananarivo et ses environs considérés comme son fief.

Majorité à conquérir

      Apparemment, malgré la quantité de candidats, les électeurs n’ont pas cherché à sortir des chemins battus. Le choix s’est fait dans leur majorité entre candidats de la Mouvance Ravalomanana et du Mapar d’ Andry Rajoelina.  Néanmoins, quelques indépendants accèderont à l’Assemblée nationale composée de 151 députés élus. Elle ouvrira ses portes pour une nouvelle législature le second mardi  après la proclamation des résultats définitifs par la Cour Electorale Spéciale. Le grand enjeu à l’Assemblée nationale au-delà de l’examen et du vote des projets et   propositions de lois sera bien sûr,  la constitution de la majorité parlementaire  qui désignera le Premier ministre du premier gouvernement de la quatrième République. Au vu des résultats provisoires, le Mapar est bien parti pour se l’approprier. Il ne lui reste à séduire que 23 députés pour constituer le groupe de la majorité absolue. Le retour dans l’Exécutif au poste de Premier ministre d’Andry Rajoelina est prévisible si le groupe le propose et si le nouveau président de la République le nomme. Sinon dans le camp Hery Rajaonarimampianina, les alliés de la victoire lorgnent sur ce poste. Roland Ratsiraka ne déclinera pas l’offre. De même le Dr Jules Etienne ou le Dr Kolo Roger qui ont misé sur le candidat depuis le début. Le Mapar peut encore proposer Maharante Jean de Dieu ou encore Reboza Julien. Si en revanche c’est le Dr Jean Louis Robinson qui accède  par la proclamation des résultats définitifs au pouvoir, on le voit mal nommer Andry Rajoelina au poste de Premier ministre. Il se rabattra certainement vers les plus modérés de ses adversaires politiques au cas où la mouvance Ravalomanana n’aurait aucune chance d’obtenir la majorité à l’Assemblée nationale et de proposer le Premier ministre. Quoi qu’il en soit, les indépendants formeront le troisième groupe à l’Assemblée qui pourront s’ils se mettent ensemble briguer le poste de premier ministre. Ils sont 68 et ne sont pas négligeables.  Mais toutes les perspectives dépendent du nouveau président de la République. Autrement dit des résultats du second tour de la présidentielle.

Zo Rakotoseheno

Share This Post