La France confiante



Jacaranda

Les messages de félicitations à l’endroit du nouveau président de la République élu  Hery Rajaonarimampianina affluent. Si en 2002, les premiers à reconnaître le nouvel homme fort  ont été les Etats-Unis avec  l’élection de Marc Ravalomanana, cette fois- ci, c’est  la France.  Les chaleureuses  félicitations du Président français François Hollande envers Hery Rajaonarimampianina traduisent à la fois la confiance et la satisfaction.  Il lui assure de son « engagement à œuvrer  au renforcement des liens de coopération et d’amitié qui unissent la France à Madagascar ».

La France confiante

        L’ ordre constitutionnel est sur le chemin du retour à Madagascar. Notre pays réintègre le concert des nations.  Le président français  remarque cette étape dans son message. « Votre élection au terme d’un processus électoral  dont la crédibilité a été saluée par l’ensemble des observateurs, ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de Madagascar, qui doit permettre à la Grande Ile de retrouver  la place qui est la sienne au sein de la communauté internationale ».  Les élections présidentielles ont  été une étape  capitale pour sortir Madagascar de l’aventure politique qui n’a cessé de l’appauvrir chaque jour davantage.  L’avènement d’un nouveau président de la République élu au suffrage universel et  reconnu par la communauté  internationale  ne peut qu’être bénéfique pour son avenir.  Beaucoup trop d’aides et de financements  extérieurs ont été suspendus durant les cinq ans de Transition. Les effets d’une telle situation ont été durement ressentis par la population. Aujourd’hui, la sortie de crise repose sur le programme du président  Hery  Rajaonarimampianina. Il a promis qu’il accordera beaucoup d’attention au social et à l’économie, comme nous l’avions écrit dans notre précédente Vision.  Dans son message à son homologue malgache, le président  français François Hollande souligne : « Je  ne doute pas que la politique que vous allez mener va conduire à l’amélioration des conditions de vie du peuple malgache, durement éprouvé par ces cinq années de crise. Nos deux pays, membres de la Commission de l’Océan Indien,  ont un intérêt commun, à la sécurité et à la prospérité de la région ».  La France lui accorde sa confiance.  L’Union africaine a aussi  félicité le nouveau président de la République. Elle a appelé la communauté internationale à  « mobiliser toutes les ressources requises pour accompagner Madagascar dans  son effort de relance  socioéconomique et dans le processus de réconciliation nationale ».Toutes ces bonnes dispositions devraient grandement aider le président Hery  Rajaonarimampianina à atteindre  les objectifs qu’il s’est fixés.  Sa marge de manœuvre sera encore plus grande pour  assurer le succès de son premier  mandat s’il arrive  à concrétiser la réconciliation nationale  qui,  jusqu’à présent,  est restée au stade des mots et de la théorie.

Zo Rakotoseheno

Share This Post