PM Jour J ?



Jacaranda

Le Bureau permanent de l’Assemblée nationale de la quatrième République est en place. Sa composition reflète la majorité parlementaire représentée par le parti Mapar et ses alliés les députés indépendants regroupés au sein du GPS.  Mais de nombreux députés ne sont pas satisfaits du déroulement de ces élections et dénoncent la nature manipulatrice et frauduleuse de leur organisation. La mouvance Ravalomanana  affirme que les élections de vice présidents de l’Assemblée ont été organisées sans règlement intérieur. On aurait lu aux députés l’article 13 d’un projet de loi non encore adopté et voté. Une clause qui a entraîné un long débat de plusieurs heures. La mouvance a aussi dénoncé auprès de ses militants la consigne de marquage du bulletin unique effectuée par le Mapar pour s’assurer le vote du député lors de l’élection du président de l’Assemblée.  Mais quoi qu’il en soit, depuis que la Haute Cour Constitutionnelle a donné son avis en faveur de la majorité relative, le Mapar est devenu le parti incontournable. On attend maintenant de lui la présentation du Premier ministre qui sera transmis ce jour au Président de la République pour nomination.

PM Jour J ?

            Premier ministre, les spéculations vont toujours bon train dans l’opinion.  Non seulement sur les prétendants et les pressentis mais aussi sur leurs profils.  Qui fera un bon Premier ministre pour le Président de la République ? On ne le sait pour le moment mais on en discute. Les avis sont partagés.  Ce qui est sûr, c’est que le Président de la République ne réussira son mandat  qu’en nommant  à ce poste une personne compétente qui n’a aucun boulet au pied et qui ne traîne pas de casseroles. Le public se méfie du monde politique et des magouilleurs de tous poils qui évoluent en son sein.  Le Président de la République est certainement averti  de cet état de choses sinon, il n’aurait pas dans son discours d’investiture posé des règles du jeu précises. Au lendemain de son accession, sa déclaration de guerre aux trafics de bois de rose renforce sa détermination en faveur du changement.  Il a décrit le Premier ministre qu’il nommera comme la personne idoine qui appliquera à la lettre la politique générale de l’Etat qu’il a définie.  Une politique dont les principaux objectifs s’inscrivent dans la réconciliation nationale et le développement économique. Le Mapar qui présentera le Premier ministre ne devrait pas par conséquent faillir à ces conditions qui sont primordiales pour le succès du mandat du Président de la République. Le tri dans ses rangs ne va pas être facile pour ce parti majoritaire dans le choix des personnalités à présenter comme PM. Il  n’a jamais vu d’un bon œil le retour au pays de l’exilé d’Afrique du Sud et la libération des derniers prisonniers politiques.

Zo Rakotoseheno

Share This Post