Avantages et inconvénients



Jacaranda

Les trois membres de la HCC dans le quota présidentiel ont prêté serment hier. Cette institution de l’Etat pourra fonctionner avec sa composition actuelle sous la conduite du doyen en attendant la désignation par les autres entités concernées des membres de leur quota respectif. Deux pour le Conseil supérieur de la magistrature, deux pour l’Assemblée nationale et deux pour le Sénat.

Avantages et inconvénients

                      Sinon la recherche d’un Premier ministre pose toujours problème en attisant les conflits politiques.  Le président de la République a déclaré qu’il fait confiance en la gestion actuelle des affaires courantes du Premier ministre de la Transition Omer Beriziky et de son gouvernement. Il ne nommera pas un autre Premier ministre avant son départ  mais sans doute à son retour au pays. Les spéculations vont bon train dans l’opinion publique pour en deviner les avantages et les inconvénients.  L’attente est un peu longue et… lassante. Mais lorsque le Premier ministre sera nommé, les regards se porteront, non plus sur la lenteur des démarches mais sur le profil de l’homme ou de la femme qui conduira la politique générale de l’Etat de la quatrième République.  Il ou elle sera jugé (e)  sous toutes les coutures dans  l’opinion publique. Sur le plan diplomatique, la nomination aura un impact considérable sur les négociations auprès des bailleurs de fonds.  Madagascar ne sera plus sur la touche avec un Premier ministre qui aura leur approbation.  Le pays sera représenté au 4e Sommet UE-Afrique début Avril à Bruxelles qui rassemblera les dirigeants des deux continents pour discuter des moyens de saisir les nouvelles opportunités de coopération et d’élargir les liens politiques, économiques, financiers et commerciaux. Les investisseurs français, en particulier auront l’occasion d’échanger avec le président de la République au cours de son passage à Paris. Ils seront davantage rassurés sur les actions à entreprendre si le Premier ministre choisi  est une garantie de stabilité pour le pays.  Les Etats- Unis qui ont émis de la réserve dans sa reconnaissance pleine et entière en attendant la nomination du Premier ministre et l’avènement du nouveau gouvernement, pourront se fixer sur l’avenir de la coopération entre les deux pays. Le premier résultat à attendre des Etats-Unis est l’invitation du  président de la République malgache à rejoindre les rangs des chefs d’Etat invités à la Maison Blanche au mois d’Août pour renforcer  la nouvelle politique africaine de coopération au développement des Etats Unis.  Bref, les partenaires seront mis au parfum des prétendants PM avant la nomination de l’un d’eux. Une manière qui permettra de savoir qui est celui ou qui a la préférence des bailleurs de fonds.  L’attente continue,  mais au retour du Président de la République,  le nom du PM qui passe la rampe sera connu.

Zo Rakotoseheno

Share This Post