Succès Diplomatique



Jacaranda

Le retour au pays du président de la République Hery Rajaonarimampianina est prévu ce matin. Il revient de la capitale belge Bruxelles où il a participé pendant deux jours au IVe Sommet de l’Union européenne – Afrique sur le thème « Investir dans le peuple, la prospérité et la paix ». Le président de la République y a mené une véritable offensive diplomatique pour marquer le retour de Madagascar dans le concert des nations. Il a rencontré plusieurs dirigeants européens dont le président français François Hollande qui l’invitera bientôt  à une visite officielle en France, le roi Philippe de Belgique,  et des dirigeants africains dont  les présidents Macky Sall du Sénégal et Blaise Compaoré du Burkina Faso.

Succès Diplomatique

 Le président de la République ne revient pas les mains vides.  Il résulte de sa rencontre avec le vice-président de la Banque Européenne d’Investissement Pim Van Ballekom  la définition de deux axes sur lesquels la BEI souhaite intervenir à Madagascar. D’une part, la construction et la réhabilitation d’infrastructures routières, notamment la réhabilitation de la RN6 (reliant Ambondromamy à Antsiranana), l’extension du boulevard de l’Europe et d’autre part, des projets dans le domaine de l’énergie et de l’eau. Sans oublier la relance d’anciens projets suspendus dus à la crise de 2009. Madagascar a aussi obtenu l’appui de l’Union européenne avec une enveloppe de  179 millions d’Ariary  pour la lutte contre la peste. L’aide vient  à point nommé pour exterminer les rongeurs des foyers d’infection  de quelques régions telles que Soanierana Ivongo, Ikongo, Manjakandriana, Tsiroanomandidy et Mandritsara.  La  présence du président de la République à ce sommet UE – Afrique a permis à la Grande Ile d’adhérer à la déclaration finale de Bruxelles 2014 notamment à la Feuille de route qui définit les priorités stratégiques et les moyens pour les mettre en œuvre dans les domaines d’intérêt mutuel. Cette Feuille de route met l’accent sur la paix et la sécurité, la démocratie, la bonne gouvernance et les droits de l’Homme, le développement humain, le développement et la croissance durables et inclusifs, mais également le défi de l’intégration continentale.  Madagascar a pris note de la promesse européenne d’investir plus de 28 milliards d’euros alloués à l’Afrique pour la période 2014/2020 et auxquels s’ajoutera la coopération bilatérale des États membres de l’Union européenne. Mais après ce succès au plan diplomatique à l’étranger, le président Hery Rajaonarimampianina  doit se tourner sur les affaires nationales et s’attaquer au plus urgentes d’entre elles, en l’occurrence la nomination du Premier ministre et la formation du gouvernement.  Bien de noms de premiers ministrables ont circulé, mais le dernier mot appartient  au président de la République.

Zo Rakotoseheno

Share This Post