L’étau se resserre

Six mois de pouvoir ! Les opposants au régime de Hery Rajaonarimampianina l’interpellent et lui demandent déjà des résultats. Certains tirent déjà sans ménagement sur quelques ministres pour qu’ils fassent des miracles. Le délestage n’en finit toujours pas. Dans quelques villes privées d’électricité pendant plusieurs heures, la colère est grande car même les férus de foot n’ont pu suivre le mondial. Mais les abonnés de la Jirama ne devraient pas perdre confiance. La Compagnie pourrait bientôt ne plus importer de l’huile lourde et s’approvisionner localement pour le fuel dont elle a besoin pour fonctionner. Le lancement de la commercialisation de l’huile lourde de Tsimiroro que le président de la République a inauguré récemment promet de résoudre les problèmes de délestage sur l’ensemble de l’Ile. Le Chef de l’Etat est confiant en l’avenir en prévoyant que les tarifs diminueront.

L’étau se resserre

         Il en est de même sur les trafics de bois de rose. Le président de la République a promis au début de son mandat de mener une lutte sans merci contre ce fléau qui s’est développé à tour de bras durant la période de Transition. Récemment, le nouveau Secrétaire d’ Etat à la gendarmerie a affirmé dans une émission de télévision que depuis qu’il est en poste, aucune exportation illicite de bois de rose n’a pu franchir les frontières nationales. Beaucoup de rumeurs font néanmoins état de coupes et de stockages prêts pour l’exportation de ce bois précieux. Comme ces dépôts sont découverts, il est certain qu’ils ne pourront plus se dérober à la vigilance des autorités et de la gendarmerie en particulier. Les trafiquants ont aujourd’hui de moins de moins de marge de manœuvre. L’assainissement se poursuit depuis la formation du nouveau gouvernement au niveau de l’administration pour lutter contre la corruption et le laxisme. Une coopération internationale plus étroite avec des organismes d’investigation internationaux et les douanes d’autres pays, s’est grandement renforcée. Elle a déjà donné des résultats significatifs. D’importants tonnages de bois de rose ont été saisis au Sri Lanka, à Mombasa et à Singapour. Ces cargaisons saisies, exportées illicitement vers la fin de la période de Transition,   ne seront, peut-être plus rapatriées, mais vendues aux enchères en toute transparence sur place pour le compte de Madagascar et non pas au profit des trafiquants locaux. Une chose est sûre, l’étau se resserre contre les trafiquants de ressources naturelles au plan international et national. La lutte sans merci du président de la République et la «tolérance zéro» lancée par le ministre de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts vont leur petit bonhomme de chemin. Six mois de pouvoir après, les critiques des adversaires du régime pleuvent. Or, le gouvernement n’est en place que depuis deux mois. Néanmoins, il est temps d’abattre les atouts pour démontrer que la nouvelle République est sur la bonne voie de la sortie de crise.

Zo Rakotoseheno

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication