Culture de résultats

Avertissements et rappels à l’ordre ont été entendus ces derniers temps du côté de Mahazoarivo. Le Premier ministre Jean Ravelonarivo qui a l’habitude de hausser le ton pour faire passer ses messages a interpellé les hauts responsables des différents secteurs sensibles de l’Administration, pour ne citer que la Justice, les forces de l’ordre dont notamment la Gendarmerie et la Police nationale, les Douanes…

Culture de résultats

Ces avertissements et ces rappels à l’ordre ont immédiatement été suivis d’actions. Des mesures, notamment celles permettant de lutter contre la corruption, ont été prises. Des responsables ont été remplacés. Au niveau du ministère des Finances et du Budget, le Directeur Général des Douanes et celui des Impôts ont été limogés. Au niveau du ministère de l’Environnement, de la Mer, de l’Ecologie et des Forêts, ses représentants dans la SAVA et l’Analanjirofo, deux régions connues pour être les endroits très sensibles pour le trafic des bois de rose, ont été remerciés. Et d’après nos informations, le secrétariat d’Etat en charge de la Gendarmerie a procédé au remplacement des commandants de ses groupements dans ces deux régions. On attend les décisions du ministère de la Justice sur les magistrats impliqués dans des affaires de corruption.

La population veut des résultats après cette série de mesures. Le Premier ministre n’a pas donné un délai. Ces résultats ne sont pas uniquement exigés aux hauts responsables qui ont fait l’objet d’interpellation du nouveau chef du gouvernement. Toutes les personnes occupant des postes de responsabilité au niveau de tous les ministères sont également soumis à l’obligation de résultat. D’ailleurs, la plupart, pour ne pas dire tous, des ministères ont procédé à la révision de leurs organigrammes, ce qui a inéluctablement conduit aux changements à la tête des directions générales et des directions, pour donner un nouveau souffle à l’Administration. Ces changements sont cautionnés par le président de la République Hery Rajaonarimampianina qui, au lendemain de son élection, a donné l’ordre de remplacer tous les responsables qui ne sont pas compétents et efficaces. Le chef d’Etat voulait inculquer la culture de résultats aux membres du gouvernement. Toutes les actions gouvernementales doivent désormais avoir d’impacts positifs sur la vie de la population. Le régime en place sera jugé sur ses résultats en 2018.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication