Victoire à Tana

Selon les résultats provisoires publiés par la SADIR Antananarivo (Structure ad hoc inter régionale) hier dans les locaux de la CENI-T, Lalao Ravalomanana est provisoirement élue maire d’Antananarivo, en obtenant  55,96 % des voix. La mission de la SADIR est de vérifier la composition et la régularité des documents électoraux transmis. Elle est autorisée à effectuer les redressements nécessaires en cas de discordance. Elle assure l’exactitude des décomptes effectue par les membres du Bureau de vote et par la SRMV. La SADIR n’a le droit de faire des annulations partielles ou totales de vote, ni de procéder à des redressements qui peuvent influencer le sens du vote. Une mission laborieuse qui consiste à signaler les faits aux tribunaux administratifs qui pourront proclamer le classement des candidats et les résultats définitifs à partir de maintenant.

Victoire à Tana

          Les résultats des autres provinces ne sont pas encore complets. Les résultats de Mananjary, Nosy Varika, pour la province de Fianarantsoa, Maroantsetra, pour la province de Toama­sina et Tsaratanana pour la province de Mahajanga, ne sont encore arrivés auprès des démembrements provinciaux de la CENI-T. Quoi qu’il en soit, c’est maintenant au tour des juges administratifs de se prononcer sur les résultats d’Antananarivo. En attendant, c’est Lalao Ravalomanana qui a gagné les élections selon les résultats provisoires. Pour les électeurs, il n’y a aucune surprise. Les résultats  publiés par la SADIR correspondent ou presque à ceux qui ont été collectés dans les bureaux de vote, rassemblés et largement médiatisés au lendemain du scrutin. Il faut reconnaître que dans la capitale, le scrutin s’est bien déroulé. Le taux de participation a été faible. Les incidents mineurs proviennent surtout des listes électorales mais ils n’influencent pas le sens du vote mûr des électeurs. Une étape  vient donc d’être franchie pour la candidate Lalao Ravalomanana dont la victoire est reconnue après les électeurs par la SADIR. Des requêtes en annulation de sa candidature ont été déposées contre elle auprès du tribunal administratif qui appréciera. La candidate, en tout cas, est sereine. Elle est préparée pour la gestion de la Capitale et a déjà annoncé les couleurs de quelques-unes de ses priorités. Il s’agira de la lutte contre l’insécurité, l’assainissement de la ville et la sécurité alimentaire. Son objectif est de revaloriser la ville. Une ville qui s’est beaucoup dégradée sur tous les plans. Elle compte sur la population, le pouvoir central et l’entraide pour la réalisation de ses objectifs d’intérêt général. Mais le nec plus ultra est bien sûr, ses rapports confiants avec les bailleurs de fonds. Parmi ceux-ci, « les Allemands viendront… » confie- t- elle.

Zo Rakotoseheno

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.