« Plus rien à perdre »

L’homme n’a plus rien à perdre. Il a réalisé au Carlton une conférence de presse. L’Amiral Didier Ratsiraka, car il s’agit de lui, a eu en face de lui trois journalistes politiques. Presse écrite, télévision et radio. Il a souhaité être diffusé en direct sur la chaîne nationale mais même ancien président de la République durant une vingtaine d’années, il n’a pu obtenir cette faveur des autorités actuelles. Mais une station de TV cotée en ce moment s’en est chargée pour que les téléspectateurs d’un bout à l’autre de la Grande Ile puissent suivre l’intéressante émission de… déballage jusqu’au bout.

« Plus rien à perdre »

Depuis les sommets des chefs d’Etat organisés par le FFKM dans le cadre de la réconciliation nationale, il est très rare que Didier Ratsiraka intervienne sur les médias. Le fondateur de l’Arema a passé la main depuis longtemps la gestion du parti à la relève. A 80 ans l’année prochaine, il apparaît normal que l’on vive une retraite en douce loin des caméras et des bruits de la ville. Il a dit lui- même que son avenir est derrière lui. Il n’a rien plus à perdre. On comprend dès lors qu’il a profité de cette sortie du livre de Cécile Lavrard-Meyer intitulé « Didier Ratsiraka: Transition démocratique et pauvreté à Madagascar » pour s’ouvrir, réveiller les mémoires sur des faits passés et des événements tragiques qui ont jalonné l’histoire, qui ont posé tant d’interrogations sans réponse et qui ont multiplié les soupçons sur sa personne durant son régime. Une aubaine ! D’aucuns savent que la recherche de la vérité s’est souvent heurtée à des murs à tel point que le dicton, « toute vérité n’est pas bonne à dire» a pris de la valeur dans ce pays. Hier, l’Amiral Didier Ratsiraka, alerte et vif, rompt le silence. Il surprend, il désarçonne. Il fait appel à ses souvenirs. Il raconte des traits d’histoire avec une mémoire impressionnante. Il a apporté des précisions qui suscitent la réflexion et le doute sur les accusations portées contre lui. Que s’est-t-il passé réellement sur tel ou tel événement? Au final, les déclarations d’hier ont –ils éclairé davantage ou ont-ils donné plus d’ombres et de nuages aux interrogations des uns et des autres ? L’assassinat de Ratsimandrava ? Le mystère reste entier. Un autre nouveau nom est jeté en pâture. Il éloigne des chemins battus. Mais ceux qui n’aiment pas tourner en rond se demanderont toujours, à qui a profité le crime ? Le massacre du 10 août 1991 sur la route du Palais d’Iavoloha. Les responsabilités ? Personne ! La Justice a fini par s’en lasser. Mais hier, l’Amiral Didier Ratsiraka a pris sa revanche. Sa volonté de déballage vient à un moment opportun. A un moment où l’ambiance politique est délétère. Il a donné le ton. Mais le croire est une autre question. Mais que les politiciens concernés par ces époques tragiques de l’histoire en témoignent aussi. L’unique vérité finira bien par s’imposer.

Zo Rakotoseheno

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

21 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Merci Jacky. Vous avez entièrement raison concernant ce soi-disant « Didier-Padesm Ratsiraka l’INTELLIGENT » . Etre « intelligent est une chose et être un petit MALIN-MAFIEUX en est une autre.N’est-ce-pas ? » Beaucoup de gens confondent ces 2 notions distinctes mais dialectiquement liées. Ce Didier-PADESM Ratsiraka n’est pas réellement INTELLIGENT mais plutôt MALIN-MAFIEUX et ROUBLARD, au sens fort historique du terme ! Un référence politico-historique, sur lequel on devrait réflechir : HO-CHI-MINH ! Voilà au moins un « Vrai et authentique PERSONNAGE POLITIQUE HISTORIQUE ». Et écrivait-il en ces termes : » Sacrifier son argent, son temps, et même son SANG dans l’intérêts des Peuples opprimés; en un mot, être altruiste et non égoïste, et se conformer en tous temps et en tous lieux au dicton : « LA PATRIE AVANT TOUT » . (cf, in « HO-CHI-MINH, textes 1914-1969 d’Alain RUSCIO. Editions l’Harmattan, p.89. Paris 1990) Où en est le VIET-NAM aujourd’hui, à tous les niveaux: Economique, politique, Idéologique, Culturel, social,etc ? Certes, le VIET-NAM n’est pas le « Paradis sur terre »; mais…mais le Viet-nam est parti, il se développe et progresse d’année en année. Et qu’a-t-il fait, pour sa Patrie, ce petit « malin-mafieux, à la fois prétentieux et arrogant », prétendument « INTELLIGENT » ? Sans blague ! Bonne réflexion et bon appétit ! Amen !

  2. Ce n’est pas Didier-Arema Ratsiraka lui-même qui est INTELLIGENT, mais plutôt les « enseignements », la « Formation stratégico-tactique » que les services Frantsay lui ont prodigués et transmis, tout au long de sa formation, pour pouvoir occuper ce « Poste d’agent-double d’ATTACHE MILITAIRE sûr et fiable, au service de la Frantsa, à L’Ambassade malagasy de PARIS ». Tous les autres Officiers militaires malagasy formés en France, étaient aussi Intelligents (les Ratsimandrava Richard, les Roland Rabétafika, les Richard Andriamaholison et bien d’autres etc) Mais…mais la seule différence entre eux tous, c’est que le Didier Ignace Ratsiraka a été le seul et unique « élu et choisi » par les services secrets Frantsay. Il avait tout le « PROFIL requis ». D’abord, son origine sociale PADESM (c-a-d le fils de feu Albert Ratsiraka, dignitaire-PADESM, gouverneur de Moramanga en 1947-1948) ensuite sa situation de famille ( Marié à une des filles d’un autre dignitaire-PADESM, Les Raveloson-Mahasampy. Ainsi que son frère aîné Etienne Ratsiraka). Autrement dit, l’HISTOIRE pour les « services secrets des Puissances Occidentalo-européennes en général, et en particulier la Frantsa reny-mamely », n’est pas une simple affaire de Fatalité ou de Hasard ou de contingence, comme certains politicards ou historiens et idéologues de « service.Svp! » voudraient le faire croire. L’HISTOIRE est une affaire de PLANIFICATION, de PROGRAMMATION et de PREVISION stratégico-tactique, préalablement établie et mûrement réfléchie. Et la lutte politique, en matière d' »INTERETS DE CLASSE » a toujours quelque chose à voir avec la Fureur et les bruits de l’HISTOIRE. Donc, le dossier sur l’assassinat de feu Richard Ratsimandrava , mais également aussi sur le « Parcours et itinéraire politique personnel » de ce Didier-Arema Ratsiraka (Promoteur de ce soi-disant PARADIS SOCIALISTE.Svp! c-a-d une conception messianique, voire même idéologico-théologique du SOCIALISME féodal-Décretal, par EN HAUT. Sans blague !). Point besoin de se tracasser la « tête ».Car Ce sont les « services secrets Frantsay eux-mêmes – dans leurs archives, bien entendu – qui ont tout Programmé, planifié et formaté nos EMMERDES politiques, économiques et sociales à M/scar(c-a-d nos crises politiques cycliques). Et cela même, depuis 1895-1896, en passant par la défaite denotre LUTTE DE LIBERATION NATIONALEen 1947-1948. Le Peuple Algérien(en 1954) et Malagasy(en 1947) ont tout tenté pour vaincre leur propre colonisateur Frantsay. Seul le VIET-NAM s’en est sorti VAINQUEUR. Les Viet-namiens étaient aussi des « colonisés frantsay ». Mais…mais QUEL PEUPLE FORMIDABLE..! Ils avaient eu la chance d’avoir des ELITES POLITIQUES FORMIDABLES « Nationalistes Patriotiques , authentiquement REVOLUTIONNAIRES  » à la tête de leur combat face/contre les Frantsay, ensuite les USA. Tandis que nous autres Malagasy, Africains et Arabes et les etc. C’est du « zéro pointé théologique »(excusez.Svp!) SANS RANCUNEentre Patriotes malagasy. Bonne réflexion et bon appétit ! Salam lékoum ! Amen ! In Challah é ! Véloma compatriote ! LES FRANTSAY SAVENT TOUT..! L’Intelligengence de Didier-Arema ? FAUX problème politico-historique !AMEN

  3. Anisan’ny olana eto Madagasikara dia misy ireo olona mamadika ny tantara, ka ataon’izireo ho fiarovana na fanadiovana na fanam-boniana azy sy ireoa mpiray tombon-tsoa aminy ny tantara ary ovaovainy araka izay ilainy azy.
    Maro tokoa ireo mpahay tantara na olona mahalala ny zava-nisy marina nefa tsy sahy miteny na manitsy izay diso.

    Ny Tantaran’ny firenena iray anefa dia fototra iray lehibe amin’ ireo fitaovana entina hampandrosoana ny Firenena.
    Koa raha ny Tantara no disoina na havadika dia sarotra ny raharaha fampandrosoana.
    Ary io tantara disoina na avadika io dia hita taratra hatrany amin’ireo tantaran’ny andriana teto anivon-tany.
    Vokany Manjaka dia manjaka ny Lainga eto Madagasikara Fototra GOAVANA hijoroan’ny FAHANTRANA sy ny FAHADIRANOVANA miteraka FAHAFATESANA.

    Hoy ny fahendrena  » aleo mifanena amin’ny mpamosavy toy izay mifanena amin’ny MPANDAIGA.

  4. Qui est réellement ce Didier-Arema, un « homme intelligent, dit-on » ? Simple à comprendre son parcours et itinéraire. Il est le « fils » de ce fameux « Gouverneur -PADESM de Moramanga , dans cette période critique de notre histoire » feu Albert Ratsiraka. Pour service rendu à La Frantsa(en tant que « traître-collabo »). La Frantsa a pris en charge les enfants de ce « gouverneur-PADESM 1947 ». Donc, le Didier Ignace Ratsiraka fait une grande partie de sa scolarité en France (Lycée de Mongeron, ensuite classe préparatoire Lycée Henri IV et Ecole navale de Brest) Didier Ignace Ratsiraka fut certes un « brillant élément ». Et cela, il faut lui reconnaître. Donc, depuis belle lurette, les « services Frantsay » l’ont déjà répéré comme « élément très brillant » pour pouvoir l’utiliser à postériori. Tout son origine sociale (fils d’un PADESM Gouverneur) et sa situation sociale( il s’était marié avec la fille d’un autre haut cadre du PADESM feu Raveloson-Mahasampy).
    Sous la I è République PSD de feu Philibert Tsiranana (ce dernier aussi était un cadre du PADESM. Paix à son âme !) Notons au passage que le P.S.D malagasy était un « Parti annexe malagasy de la SFIO, ancêtre actuel du P.S.F »; et le PADESM, quant à lui est aussi uné émanation-création du gouvernement tripartite de PAUL RAMADIER( SFIO lui-même, aujourd’hui devenu PSF; c-a-d SOCIAL-DEMOCRATIE). Dès sa sortie de l’école de Brest, le Didier Ignace Ratsiraka fut intégré au sein del’Ambassade Malagasy à Paris (place stratégico-tactique pour les « services secrets Frantsay » pour pouvoir tout surveiller et contrôler le régime politique néocolonisé malagasy en place, en ces années 1960) en tant qu’ « ATTACHE MILITAIRE » ( Pour ne pas dire « agent secret ou Taupe militaire » au service de l’Etat Frantsay). Donc, parmi tous les brillants officiers malagasy, ayant fait leurs études en France, car à l’époque l’ACMIL(académie militaire d’Antsirabé) n’existait pas encore: les Richard Ratsimandrava, les Roland Rabétafika, les Didier Ignace Ratsiraka et autres etc., Seul le Didier Ignace Ratsiraka était déjà programmé par les « Services Frantsay »
    pour prendre la relève de Philibert Tsiranana. La chute de feu Philibert Tsiranana lui-même, quelques mois après sa réelection en 1972, était déjà programmé par les « services Frantsay » (c-a-d par la cellule aux affaires africaines et malgaches du Palais de l’Elysée et de l’équipe du Quai d’Orsay). Un certain « Commissaire divisionnaire des RG Frantsay, détaché comme coopérant technique du SCTIP à M/scar »(dont je ne citerai pas ici le nom. Respect oblige.Svp !) SCTIP : Service de coopération technique internationale de Police. Ce Commissaire des RG Frantsay avait dit ceci, et avec beaucoup de détachement: « Vous savez Philibert Tsiranana ne tiendra pas longtemps,etc…etc! »; A l’époque, personne n’avait pris au sérieux ce genre de prédiction anticipatrice. Et la prévision programmée de ce Commissaire des RG Frantsay se réalisa concrètement en Mai 1972. Donc, l’affaire relative à l’assassinat de ce compatriote, intègre et Patriote nationaliste sincère, calme et très…très intelligent que le Didier Ignace Ratsiraka, à savoir: feu le Lieutenant-Colonel Richard Ratsimandrava. Cen’était pas une simple affaire de « MOBILE de je ne sais quoi ! » mais plutôt une « affaire néocolonialiste-impérialiste déjà longtemps programmée par les services Frantsay »(Ex:l’affaire Michel BOULIN, ou de ce pauvre juge d’instruction Jean-Pierre, ou de BEN BARKA !) Certes…certes, il y eut des petites « rivalités de personne » entre nos Officiers militaires, mais la « réalité concrète » n’est pas toujours immédiatement compréhensible ou intelligible; encore faut-il traiter les données et les informations par la médiation de la « Théorie et de la méthode » pour découvrir tout ce qui est dissimulé derrière les « rideaux ». Et on peut légitimement se poser la question : « quelle est ou pourrait être la « valeur scientifico-historique exacte » de ce livre qui a été écrit par cette dame Frantsay, Cécile LAVRARD MEYER, intitulé :  » Didier Ratsiraka: Transition démocratique et Pauvreté à M/scar ? » A qui profite le « Mobile » ou plutôt à qui profite ce  » Plan Programmé des services Frantsay à M/scar ? » Quant à ces malagasy assassins de leur propre compatriote ? ILS n’ont joué que le rôle minable et médiocre d’Hommes de paille ou hommes de basses besognes.J’avais connu et travaillé avec ce compatriote intégre, très…très intellignet, discret, sociable et calme ( avare de « Pédantisme ». Pas du tout arrogant ou condescendant): feu RICHARD RATSIMANDRAVA, un jour l’histoire vous rendra justice ! AMEN !

  5. Merci, grand merci de le rappeler! IL FAUT LE MARTELER SANS FIN! ratsiraka est un CRIMINEL IMPUNI!

  6. Vous m’étonnez! Vous ne connaissez que peu de chose de la filière des grandes écoles françaises! ABSOLUMENT RIEN! MOI JE L’AI SUIVIE ET JE LA CONNAIS!
    Faut arrêter de parler de ce que l’on ne connaît pas!
    ratsiraka A BÉNÉFICIÉ DU QUOTA INSTITUÉ PAR LE SYSTÈME DES CONCOURS AUX ÉCOLES DITES GRANDES, UN QUOTA QUI RÉSERVE UN POURCENTAGE INCOMPRIMABLE DE PLACE POUR DES ÉTRANGERS, PRINCIPALEMENT DES PAYS D’AFRIQUE NOIRE! SACHEZ-LE! RENSEIGNEZ-VOUS!
    SI EN 1974 QUAND JE PASSAIS CES CONCOURS D’INGÉNIEURS ET AUTRES, C’ÉTAIT ENCORE LE CAS, IL EST SÛR QUE DU TEMPS DE ratsiraka qu’il en était AINSI!
    ratsiraka comme tout sénile qui fascine des IGNORANTS, joue sur la PARESSE et la MÉCONNAISSANCE des Malgaches pour raconter des SALADES au micro ou sous la plume d’une francophone qui veut se faire du pognon avec un torche-cul.
    ratsiraka NE PEUT PAS ÊTRE MAJOR, car lL A BÉNÉFICIÉ D’UN QUOTA POUR PAUVRES, DONC HORS CLASSEMENT OFFICIEL DES ADMIS!
    Croire cet individu ou lui accorder quelque crédit, SITUE LA PROBLÉMATIQUE MALGACHE. il SUFFIT DE SE METTRE EN AVANT, D’AVOIR QUELQUES MILLIERS DE CRÉTINS QUI VOUS ÉCOUTENT ET BONJOUR TOUTES LES INSANITÉS!
    Je vous plains! Le Malgache souffre VRAIMENT D’IGNORANCE et de COMPLAISANCE DE CROIRE DES MENTEURS grâce à une PARESSE INTELLECTUELLE DE SE RENSEIGNER, D’INVESTIGUER! C’EST D’NE TRISTESSE SANS NOM!

  7. iGNORANT! MÊME PAS HONTE! Ce n’est même pas de l’humour! QUELLE HONTE!

    L’Afrique A EU DES PLUS INTELLIGENTS QUE TON IDOLE, ne serait-ce que le Ghanéen Nkrumah qui a préparé le Ghana d’aujourd’hui qui SURPASSE le Madagascar ABÎMÉ PAR VOTRE CRIMINEL RATSIRAKA!

    Ne serait-ce encore que le Kenyan père Jomo Kenyatta du président Uhuru actuel etc…
    Sans oublier le BRILLANT Nelson Mandela!!!
    Ces pays sont bien EN AVANT de Madagascar!!

    Tout le problème des Malgaches – heureusement de certains seulement comme TOI – C’EST LA PRÉTENTION D’ÊTRE AU-DESSUS DES AFRICAINS!

    PREUVE EST FAITE QUE C’EST MON PAYS, MADAGASCAR, QUI SOUFFRE D’AVOIR EU DES DÉCENNIES DE ratsiraka et d’autres CRIMINELS au passé IMPUNI!!!

    Normal qu’on n’avance pas! IL Y A DES IGNORANTS DE L’HISTOIRE DU MONDE, ET FORCÉMENT DE LEUR PROPRE HISTOIRE, et TU EN FAIS PARTIE!!!

    Si ratsiraka te semble « intelligent » on se demande ce QUE TU VAUX TOI! RIEN! parce que ta référence ne DÉPASSE AUCUN DIRIGEANT AFRICAIN! AUCUN!

    Marc Ravalomanana est AU-DESSUS, BIEN AU-DESSUS EN RÉALISATION ET EN VISION QU’UN PETIT BETSIMISARAKA AMIRAL D’UN PAYS SANS FLOTTE, CRIMINEL IMPUNI DE MILLIERS DE MALGACHES ET VISIBLEMENT – il ne s’en cache pas – un SURLÉCHEUR DE MERINA!
    C’est cela dont il s’agit!

  8. ..misy fanamarihana ireto entiko….nolazaiko teo fa ..iny hetsika 1972 iny dia azo lazaina fa karazana valifaty politika nataon,ireo izay tsy nahazao anafdraikitra mihints na koa nahatsiaro fa voahilikilika ara-politika fony ny filoha Tsiranana nitondra nandritra ny 12 taona…Iny hetsika 1972 iny na dia hoe mpianatra aza no nitokona tsy nianatra dia hita soritra fa fitaovana nentin’ireo mpanao politika nanararaotsana ny hanalana ny fitondrana PSD izay tena nanao verouillage politika tokoa….na sehtra taiza na sehatra taiza…rehefa tsy PSD ianao dia tsy tafa ianao…..nandritra ny famindram-pahefana nataon,ny Gal Ramanantsoa s ratsimandrava…dia naneho fanakianana ny AKFM fa lazainy ho tsy ara-dalana io fifamindram-pahefana io fa anti-constitutionnelle,n MFM ts nahenoana feo satria ny 13 Mai 1973 dia nanao fihetsiketsehana teo Ambohijatovo ry zareo nitaky ny hialan’ny Gal Ramanantsoa ary hamerenana ny fitondrana @ny civil……ary voasambotra t@izany atoa Manandafy Rakotonirina…ka tsy gaga raha tsy nahenoana feo ry zareo satria azo heverina fa tsy nankasitraka na koa nanohitra ny légitimité du pouvoir du general Ramanantsoa izay nanome fahefana ny Col Ratsimandrava….Raha vao maty ratsimandrava,ny 12 fevrier dia ny Antoko MONIMA no naneho voalohany ny fiarahany miory t@ny vahoaka malagasy…Ny AKFM nanao ihany….fa tahaka ny tsy resy lahatra….Ny MFM tsy nahenoana feo mihintsy…na nandritra ny fisaonam-pirenena, na nandritra ny fitsarana…..efa niakatra teo @ny fitondrana Ratsiraka vao nahenoana feo ry zareo..ar avy hatrany dia fanoherana an-kitsirano no nasetriny ny fitondrana Ratsiraka…dia voatery natao resedence surveillée atoa Manandafy ary tsy navoaka tany raha tsy t@ny taona 1977 izay fotoana nitsanganan’ny insstitution reehrtra…

  9. …izao…tsy hihambo ho mahay ny tantara aho…fa ny zava-misy niainako t@ireny fotoana ireny no ho lazaiko eto…ny olana sy ny mampalahelo dia izao…izay heverina fa mitahiry ny rakitra rehetra handalinana ny tantara dia potehana avokoa tahaka ny RNM,TVM,.lapan’ny 1er ministre teny ANDAFIAVARATRA…izay nitehirizana ny dossier mikasika ny nahafaty ny col Ratsimandrava???????……..Fintiniko ny zava-nisy t@izany..1- .efa hatrany @ny 1960 no efa nisy disadisa tao @ny tafika sy ny zandary….vao maika moa fa noforonina ny FRS..izay natao force de repression à l’image des CRS frantsay…( t@ireny fotoana nampamaivay ny firenena ireny dia izao….ny FRS no nanana fitaovam-piadiana moderne indrindra..satria basy UZI israelien..ary ny instructeur -ndry zareo dia israeliana avokoa…ny fitaovam-piadian’ny tafika malagasy dia saika basy sy fiarakodia efa tany @ny taona 1948 avokoa..izany hoe..nolovaina t@ny tafika frantsay sy t@ny ady lehibe faharoa avokoa…) 2- tao koa ny disadisa politika izay nisy teto amintsika satria ireo ministra sy ny nameno ny AN malagasy dia saika olona avy any anindran-tany avokoa…vokatry ny politika nampiharin’ny filoha Tsiranana..ary indrindra fa ny assistant technique rehetra tao @ny ministera na koa ny administration rehetra dia saika vazaha avokoa…Betsaka ny avy eto anivon-tany no tokony nahavita izany asa notazonin’ireny vazaha ireny…fa i Tsiranana natahotra ny olona avy eto anivon-tany izay noheverin fa hamitaka azy sy mety hanilika ny olona avy any anindra-tany no Antony nametrahany ireny vazaha ireny…..
    Izy atoa Tsiranana aza moa ….tsy nahatoky ny chef d’état major t@izany dia ny gal Ramanantsoa…dia naka gal Vazaha iray izy nataony ho chef d’État major-ny…dia ny Gal Boukino….ho dinganiko ny tantara ary hitsambikina aty @ny taona 1975 aho…vokatry ny korontana politika nisy teto ny taona 1972 dia nomena ny tafika ny fitondrana hamerenana ny filaminana…neken’ny Gal Ramanantsoa io…saingy…voafitaka ihany koa izy…satria ireo olona nitarika ny fihetsehana 72 dia nitaky ny hanesorana ny filoha Tsiranana teo @ny toerany….ary efa saika hiakatra teny Andafiavaratra…saingy nosakanan’ny Gal Ramanantsoa,Andriamahazo, Ratsimandrava teo Andohalo.ny 18 Mai 1972..fa raha vao mihoatra ny toerana misy sy nijoroan’izy ireo ny mpihetsika dia tsy mi garantir intsony ny ain’ireo mpihetsika izy ireo fa manana zo hitifitra ny garde présidentielle satria zone rouge io faritra io ka manana droit hitifitra ireo mpiambina ny filoha Tsiranana…..nandritra io fotoana io dia efa niomana ny tafika frantsay izay nobaikon’ny Gal Bigeart ( io general io no mpibaiko ny tafika frantsay rehetra taty @ny ocean indien, ary teto amintsika…teny Ivato, Diego, Fort dauphin,Tulear .,,,dia nisy miaramila frantsay avokoa…) hiditra an-tsehatra hanampy ny filoha Tsiranana raha toa ka tsy voalamina ny raharaha…fa ny ambasadaoro frantsay niasa teto no nisakana ny gal Bigeart tsy hanaraka ny baikon’ny filoha Pompidou t@izany.raha toa ka la situation est jugée opportune pour une intervention militaire de la force française… ..hodinganiko koa ny tantara….taona 1974 ….nisy nikononokona fikomiana tao @ny tafika malagasy…ny nitarika izay kononkonona fikomiana izany dia ny colonel BRECHARD RAJAONARISON….niandry ny hampiakarana azy ho general izy…saingy nisy fe-petra tsy fenony hiakarana general….telo ihany no general t@izany dia RAMANANTSOA, RAMAROLAHY, ANDRIAMAHZO..ny colonel kosa indray dia ireto avy…RATSIMANDRAVA, RABETAFIKA,BRECHARD RAJAONARISON..ny sisa dia ltn colonel sy commandant ary capitaine avokoa…..niandry hiakarany general ny col Rajaonarison saingy tsy nahazo fa lasa retraite avy eo…dia tezitra sy nalahelo..ary ilay fiandrasana hiakatra general..lasa nivadika ho fitakina sy fanakianana politika ar saika nivadika ho adim-poko satria nolazaina fa n y eto anivon-tany ihany no mahazo tombotsoa sns ka nitaky ny decentralisation izy….tetsy an-daniny koa…n PSD izay nivadika ho PSM dia tsy nitsahatra nanao izay hamerenana ny fitondrana teo @ny filoha Tsiranana..azo lazaina fa nitovy tsy nisy valaka ny zavatra nataon-dratsiraka sy Zafy…tsy manaiky ny légitimitén’ny fitondrana ravalomanana….Tsy neken’ny PSD ny légitimitén’ny fitondrana Ramanantsoa,indrindra taorian’ny referendum 1972…izay nanome azy ny fahefana feno mandritra ny 5 taona..ka nanilika ny fitondranPSD sy ny nahavitan’ny accord de coopération nataon’ny Ministra Ratsiraka t@ny taona 1973…teo an-kilany koa ny compagnie vahiny niasa teto sy nampiasa ny volany dia nanomboka tsy faly vokatr ny politika izay nanomboka nanaovana fanazavana ny vahoaka dia ny rafitra fokonolona ..izay izy Ratsimandrava no tompon-kevitra……Betsaka ireo malagsy na avy eto anivon-tany na avy any anindran-tany nivondrona tao amin’ilay hoe..CLUB DES 48….ireo rehetra ireo no nitambatra ka nahatonga ny destabilisation teto nanomboka ny Juin 1972—-fin decembre 1974
    Betsaka ny zavatra nenitna nanakorontanana ny fitondrana Ramanantsoa…ary ny loza indrindra dia ny fandranitana adim-poko na tao @ny tafika na tany @ny faritany…ary indrindra…..tao anatin’ny governemanta Ramanantsoa koa dia nisamatsamaka ireo ministra satria nisy niandany t@ireo avy aty ivelany..tsy nisy cohesion intsony tao anaty governemanta…..n alin’n 31 decembre 1974 dia nisy projet coup d’État saika hatao..kanjo tsy raikitra satria efa nisy nanambara mialoha tany @ny Gal Ramanantsoa …dia nisy didy fampisamborana ireo nikotrika fikomina tao @ny tafika….(.ary ny mahagaga fa dia ao am ny CAPSAT foana no miandoha ny fikomiana ataon’ny tafika)….nandositra teny ANTANIMORA ny col BRECHARD RAJAONARISON…nisitrika tao @ny tobin’ny GMP..izay tsy inona fa FRS teo aloha ihany…tao izy no niantso ireo miaramila nitovy firehana taminy…ary efa niomana ny hanongam-panjakana izy ireo…hanery ny Gal ramamnantsoa hametra-pialana na koa hidinika mikasika ny decentralisation ….nandritra ny taona 1974…n PSM NA PSD teo aloha dia tsy nitsahatra nitety faritany manentana ny hamerenana ny filoha Tsiranana teo am ny fitondrana….ary efa nisy delegasiona nalefa tany @i RAMANANTSOA…nilaza taminy hanangana gvt d’union nationale miaraka @i TSIRANANA..ny club des 48 ihany koa nikononokonona zavatra marobe…tao koa ny affaire compagnie la marseillaise sns ,ireo revelation nataon’ny col Ratsimandrava sns mikasika ny destabilisation sns vao maika ihany koa…nanafana ny rahraha rehetra teto…Vokany…ts vitan’ny gal ramanantsoa intsony ny nandamina ny rahraha satria tao anaty governemanta dia lasa nisy…. fifampiandanina sy tsy fifankazahoana intsony….lasa nisy guerre des nerfs ihany koa…….
    Teny Antanimora…dia tsy nitsahatra ny fiandanian’ny mpanao politika marobe tsy faly t@ny gal Ramanantsoa izay nanatona nihaona tamin’ ny col Brechard Rajaonarison..nisy koa miaramila sy manamboninahitra sasany..
    Raha narahina ny adi-hevitra nivantana nandritra ny fitsarana dia izao no zavatra niverimberina…efa niketrika fanonganam-panjakana ny PSM ary efa vita drafitra avokoa ..ary ny tena mahatsiravina tao @ny revelation nandritra ny fitsarana dia ny hoe…vita planina hatramin’ny fomba entina hamonoana ny filoha…tao koa ny adim-poko izay efa vita planina ihany koa ny hamonoana sy handripahana ireo mpihavy any @ny faritany..indrindra ny avy eto anivon-tany… sns…ary voaporofo fa raha nanafika ny siège socialen’ny PSM teo ANTANINARENINA ny tafika ny 14 fevrier 1975 dia nahitana fitaovam-piadiana marobe tao…..
    Raha notolorana fahefana ny col Ratsimandrava ny 05 fevrier 1975…dia araka ny fitantaran’ny capitaine BORA CHRISTIAN teo @ny fitsarana dia tsy nitsahatra niteny ny colonel BRECHARD RAJAONARISON hoe…il faut éliminer au plus vite RATSIMANDRAVA..je ne lui donne que trois jours pour demissionner……ary isaky n voatonona ny anaran’ireo ministra dia toy izao foana ny fitenin y hoe…«éliminez, éliminez»….
    tao antin’ny planina izay efa niomanan’ireo tao @ny GMP dia hoe…alaina an-keriny ny filoham-pirenena ka entina atao otage eny Antanimora mba hanaiky hametra-pialana tsy ho filoha hirosoana @ny dinika mikasika ny decentralisation……voalazan’ny capitaine BORA CHRISTIAN…nandritra ny audition nataon’ny fitsarana fa tezitra ny colonel Rajaonarison satria tsy no consulter-na izy raha nanendry ny col Ratsimandrava ny gal Ramanantsoa…mbola tezitra nisafoaka ihany koa izy..fa tsy no consulter-ndRatsimandrava raha nanendry ministra izy…Ny col Ratsimandrava anefa raha nanao lahateny raha nanolotra ireo ministra dia efa nilaza fa hodinihana manokana ny mikasika ny decentralisation ar efa nikasa izy ny hihaona manokana @ny colonel Brechard hifandinika ny mikasika io raharaha io…..
    Nandritra ny andro telo na efatra mialoha ny namonona ny col Ratsimandrava dia tsy nitsahatra ny fivoriana teny Antanimora…ary nisy fotoana hoy ny capitaine Bora Christian tsy nisy nahazo nanatona intsony ny PC izay nivoarian-dry zareo lohandohan’ny mpisorona tao ary tsy nisy nahazo niditra sy nivoaka intsony ny camp fa consigné totale…….ny ampison’ny nanomezana ny fahefana ny col Ratsimandrava dia efa narahana foana ny lalana hizoran’ny cortège présidentiel ary hitan-dry zalahy fa eo Ambohijatovo no mety hanatanterahana ilay izy….ireto ireo olona nirahana hanatanteraka ilay «opération» araka ny toromarika nomen’ny capitaine Bora Christian…ZIMBO, MARASETA, LAZA PÊTIT JEAN, BOTO, MAURICE ALPHONSE..ireo no anaran’izy 5 mirahalahy….Izy Capitaine Bora no nametrahan’ny col RAJAONARISON BRECHARD ny responsabilité hifidy ireo éléments hanatanteraka ny attentat…ary ny colonel Brechard kosa no nifidy ny andro hanaovana ny attentat…..dia ireny niarahana nahita ireny ny zavatra nitrranga…..
    Rehefa natao ny fitsarana dia samy nilaza fa tsy ny hamono no tanjona fa ny haka azy sy hanery azy hifandinika…izay rehetra nandinina teo @ny fitsarana dia nilaza daholo fa tsy nanana olana t@ny colonel Ratsimandrava avokoa sns…ny capitaine Bora Chrisitian irery no sahy nihaiky hoe…izaho hoy izy no nifidy ireo olona ireo araka ny baikon’ny colonel Rajaonarison Brechard…ary izy no nanome toro-marika farany mialoha ny operation…Izy Ca^pitaine Bora dia niteny tahaka izao raha nitodika tany @i Col Brechard« colonel…mba manàna ianao fahasahiana tahaka ny nataon’Atoa Monja Jaona raha notsaraina izy taorian’ny fikomiana nataony t@ny fitondrana Tsiranana ka nihatrika fitsarana tahaka antsika izao…sahia ianao miteny tahaka azy hoe…izaho no tompon,antoka t@izao raharaha izao…fa ireto miaraka amiko dia fitaovana fotsiny ka avelao handeha fa izaho no tsarainareo…»….ny avocat general ANDRIAMISEZA raha nanao ny requisitoire-ny dia niteny hoe..«isaorana manokana ny capitaine Bora izay sahy nilaza ny responsabilité-n t@izao raharaha izao…….ny mahagaga @ity lazaina fa haka an-keriny n filoha izao dia ity.,..haka an-keriny ve dia basy marovava no nentina ary olona 5 mirahalahy ve dia ahavita haka an-keriny filoham-panjakana izay manana mpiambina marobe….maninona no tsy nitondra chloroforme hampatoriana azy raha haka azy an-keriny tokoa…»…
    Dia ireny ny didim-pitsarana…iren niarahana nandre sy nahita ireny….
    manontany ny namana ets aloha hoe..iza no namono….dia izao….izy 5lahy ireo no nanatanteraka ny famonoana azy…ny 2 lahy maty voatifitra teo no ho eo…dia i ZIMBO, MARASETA,n telo ambin kosa…SAZY 5 taona ..fa raha vao nahavita sazy 3 taona ry zareo dia nohafahan’ny fitondrana revolisioneran-dRatsiraka…ireo ati-doha nikotrika ny fanonganana na koa ny destabilisation rehetra…sy ireo naniraka azy 5 lahy dia nohafahan’ny fitsarana… satria nananontanona ny adim-poko ary karazany henatra lehibe hoan’ny mponina sy ny mpanao politika avy anindrantany ny rahraha satria saika ny 90% ny voampanga dia avy any avokoa…
    Raha tsorina dia izao….parodie de justice iny fitsarana iny ary resaka politika de haut niveau…raha lazaina dia izao..disadisa tao @ny tafika efa niotrika elabe hatramin’ny fahaleovantena, korontana politika vokatry ny politika nampiharana teto talohan’ny 1972, ny valifaty politika nataon’ireo nitarika ny hetsika 1972 izay niafara t@ny fametrahan’ny filoha Tsiranana fialana sy nanomezany ny fahefana ny gal ramanantsoa , ny fahatsiarovan’ireo nitondra teo aloha fa tahaka ny nofitahana ary nanaovana coup d,État par voie referendaire, ny pression nataon’ireo mpitarika hetsika t@ny 1972 izay nitaky ny concrétisation’ny zavatra notakiany ary koa ny fampiharana effective ny programam-pitondrana nasehon’ny gal ramanantsoa teo @ny FIPIEFA,ny destabilisation nataon,ny mpitondra tao @ny PSD fahiny sy ireo compagnie vahiny nampiasa ny volany teto..sy ireo club des 48…ny dévaluation s ny fiakaran’ny vidim-pianana taorian’ny nialantsika tao anatin’ny zone franc …ireo rehetra ireo no nitambatra nanakorontana teto…ka niafara t@ny famonoana ny colonel Ratsimandrava……betsaka ny tahiri-kevitra azo hitarafana ny zavatra rehetra niseho teto….fa ny mampalehelo dia ireo mpikaroka tantara sy mpanadihady resaka politika…ts misy sahy mamoaka fikarohana..na te hamoaka aza moa..efa tapitra nodorana sy nopotehana avokoa ireo tahiry rehetra…dia lasa tahaka ny tantara rehetra sy angano ihany sisa…dia izay mahay mampiresaka tahaka an’i Ratsiraka ihanh sisa no afaka hanao n theorie-ny…..

  10. Somary hihataka kely ny ady hevitra aho:
    Iza marina moa no namono nahafaty an’i Jeneraly Ratsimandrava?
    Na ny naniraka, na ny nikonokonona azy, na ny nahita tombon-tsoa amin’izany, na ny efa nahalala mialoha ny zavatra hitranga?
    Tsy teto amintsika ihany fa:
    Tany Etazonia i J.F. Kennedy maty nisy namono ny 22.11.1963, fa tsy fantatra mazava tsara hatramin’izao hoe iza no namono azy ary inona no antony?
    Tahaka izany koa ny nahazo an’i Anouar el-Sadate tany Egypta ny 06.10.1981. Iza no nikonokonona an’izany?

    Raha vao filoham-panjakana no nisy namono dia manjavozavo hatrany ny raharaha.

  11. miala tsiny ny ahy ataoko teny malagasy satria malagasy isika no eto…ireny no atao hoe..kabary tsy valiana…maninona moa izy tsy natao debat am-pahibemaso ny zavatra rehetra….@izay afaka nilaza ny zava-nisy marina avokoa ny rehetra….nantsoina ireo olona marobe mbola velona hatreto ka nanatrika ny zava-nisy rehetra …tahaka an-dry Manandafy, Gal Ramakavelo, Gal Rakotomanga Mijoro, Capitaine Bora izay GMP t@izany fotoana izany sns….Mbola any koa ny Prof Randriarimanga Blaise ilay nanao ny autopsie ny fatin’i Col Ratsimandrava…Ny olana dia izao…efa maty avokoa ireo temoin occulaire nahitany nahafaty ny col Ratsimandrava vao mody mamoaka izao karazana hypothèse izao ny olona aty aoriana tahaka ilay Rtoa nanoratra ny boky fa ny Gal Andriamahzo no namono azy……ny temoin nahita maso azy ary ahafahana mandiso ilay voasoratr,ilay Rtoa nanoratra manoso-potaka ny Gal Andriamahazo dia ny Mpamily mivantana ilay fiarakodia nitondra ny Col Ratsimandrava..izay nanambara teo @ny fitsarana fa raha vao voatifitra ry zareo dia nitodika nijery izy ka nahita ny col Ratsimandrava nihohaka somary mihorirana nankany an-kavia ary mbola nahateny hoe..«.Voa aho leiroa â..»….Ny mampalahelo dia maty t@ny taona 2006 io chauffeur io….Ny tsy fantatro ary tsy nahenoana vaovao ny mikasika azy dia ilay chef d’escorte nitifitra nahafaty an’i Zimbo sy Maraseta…..Betsaka ny officier tonga teo mbola nahita azy tao anaty fiarakodia…ary indrindra ny Prof Randriarimanga Blaise anisan’ny tonga teo nahita azy izay mi souffrir …izay vao samy nikoropaka nitondra azy teny am ny Hopitaly Befelatanana….Ny tiako hambara dia izao…io Ramatoa vazaha nanoratra io boky io…dia olona ,andao lazaiko hoe….te hanasongadin-tena ho nahay ny zavatra nisy teto amintsika…ary koa …te hanadio ny avy any anindran-tany…izay aleo tsorina fa raha natao ny fitsarana ireo voampanga t@iny raharaha iny dia azo lazaina fa 90% dia avy any anindra-tany avokoa…..Taty aoriana dia nohafahan’ny directoire militaire avokoa ny ankabeazan’ireo corps militaire subalterne …fa ireo lohandohany sisa no notanana sy notsaraina…Col Brechard Rajaonarison, Resampa André,Tsiranana Philibert, Colk Rabetafika,Ramanajato Gabrile talen’n gazet basivava izay namolavola an-dry Rolly Mercia ho be vava taty aoriana,Capitaine Bora,Commandant Istasse tireur d’éliten’ny FRS ,Ramilamanana, ireo telo lahy sisa velona nirahana nitifitra teny Ambohijatovo= Laza petit jean, Boto, Maurice Alphonse….
    Ka amiko dia izao….ary tsy izaho no nilaza ity…fa teo @ny fitsarana iny rahraha iny dia nilaza ny mpisolovava iray hoe…«..ny mampalahelo @ity rahraha ity dia tanindrana avokoa no voapamga eto….»
    Ka io boky nosoratan’ilay vazaha izay nolazain,Atoa Ratsiraka io…dia fomba iray entina hanadiovana ireo izay voampanga t@iny raharaha iny ka entina handotoana ny avy eto anivon-tany indra fa hoe…ny meroina tahaka an,i ratsoimandrava ihany no namono azy….dia eo koa moa ingahibe Ratsiraka fa nanadio tena nidehaka fa hoe….madio ianao Ratsiraka…marina fa tsy namono azy izy fa namono malagasy maro be ihany koa….dia ny fahantrana nangitsokitsoka namono fanahy mbola velona ny malagasy ….t@ny politikam-pitantanana nataony…ary tsy nosoratany sy tsy noresahany n mikasika ireto..TTS , affaire Kung FU, affaire Ikeliberano, affaire nahamay ny lapan’n 1er ministre eny Andafiavaratra, ny rotaka fandrombana sy fandroahana mpiavy tany Toamasina ny taona 1972 izay nisy nidirany an-kolaka, ny rotaka tany Diego ny taona 1973 izay nikasana hamerenana ny zavatra niseho tany Toamasina ny taona ny1972,……
    Nilaza izy fa ny MFM no nanao ny malagachisation…..aleo tsorina fa ny ministra AREMA izay notendren t@izany…atoa Andrianohelison Théophille no tompo marika ..teo ihany koa ny CSR izay natao dindon de la farce: Atoa Ravaojanahary Charles….tantara izany..ka tsy azo hafenina fa ninian’Atoa Ratsiraka camoufler-na…fa reha tena te ahita ny marina …dia asaivo mihaona an-tsehatra @ireo acteurs rehetra mbola velona izy …hifanazava aminy….fa ho hitantsika n marina rehetra ninian nafenina…..

  12. Mihevitra in ngahy Ratsiraka Didier fa izy irery ihany no manan-tsaina afaka mandinika, no manana maso afaka mahita sy sofina afaka mandre, mahatonga azy miteny ireny zava-boalazany ireny.
    Na tiany na tsy tiany dia mihoson-drà ny tanany anjaran’izy sy ilay Nahary no mifampinidika momba izay.
    Ny fahadisoana teo amin’ny tekika ara-toe-karena sy ny fomba fanaovana politika be lainga laotra napetraka teto Madagasikara tamin’ny 1975 -1980 no nahatonga ny firenena ho saika banki-ropitra ny taona 1982.(voatery tsy maintsy niantso vonjy tamin’ny FMI sy ny Banky iraisam-pirenanana) Ary dia io mbola tarazo mandrakan-kehitriny io.
    Ny maro an’isa amin’ny mpanao politika dia lasa manao fitaovana sy rafi-mpanjakana hanangonan- karena. ka izay no fototry ny fahantrana amin’izao fotoana.
    Tompon’andraikitra tanteraka amin’izany ngahy Ignace Didier RATSIRAKA

  13. Qu’en savez-vous ?

  14. l’âge n’a rien à voir dans cette histoire.

  15. Cher monsieur Jobs Axx, on ne lui a pas imposé la malgachisation. Il l’a décidée (car un président absolu décide, même s’il est conseillé par d’autres). Cela s’explique par sa volonté suicidaire de sortir de la zone franc et de se rallier aux pays non alignés (une attitude qu’on pouvait à l’époque applaudir, mais qui s’est avérée désastreuse). Par ailleurs, mais cela mérite d’être confirmé : Ratsiraka éprouvait alors un fort ressentiment à l’égard de la France. Il se dit qu’il aurait dû sortir major de l’Ecole navale de Brest mais qu’on l’a déclassé pour faire de la place à un Français portant particule (dans la Marine française, les « queues de race » de l’ancienne aristocratie sont légion, aujourd’hui encore). Cela a pu être vécu par l’ambitieux et fier Ratsiraka comme un camouflet raciste, et c’en était effectivement un si l’information est bonne.

  16. Cher Monsieur
    Avez vous déjà posé la vraie question à la quelle vous souhaiteriez avoir une vraie réponse.
    Avant de blâmer ce vieux monsieur, posez vous la question :
    « Qui étaient ses conseillers?
    Pourquoi on lui avait imposé la malgachisation?
    Qui et quelle partie du pays avait plus bénéficié de son régime? » Il y a en beaucoup d’autres.
    Si vous avez cette réflexion de poser ces « genres » de questions, vous tous ici auriez mesuré vos propos et condamnations.
    Je vous laisse dans vos délire.
    Bien à vous mes chers compatriotes

  17. · Edit

    Cet amiral a oublié de parler du PM Joël Rakotomalala et tous les intellectuels avec lui, idem sur l’affaire Sibon Guy et Pierre Be……

  18. Comment ça « plus rien à perdre?  » Ny ra nalatsakao sy ny foza tsy maintsy hotakiana aminareo rehetra

  19. L’homme le plus intelligent veut donc dire mener son pays vers la misère totale pendant des décades, en plus d’être l’assassin de son peuple.

  20. · Edit

    Puisqu’il était le chef d’Etat le plus intelligent à Madagascar et peut être en afrique, il est très difficile de comprendre ce qu’il veut dire. Il faut bien réfléchir avant de de parler quoique ce soit.

  21. Est-ce bien raisonnable de vouloir se refaire une virginité à cet âge ? Aurait-il à ce point peur de sa mort ? Le vieil amiral rouge (comme le sang) ne fait même pas pitié, il dégoûte. Une fois encore, il enfume ceux qui lui prêtent une oreille trop attentive et bienveillante. Le mépris. Simplement le mépris. Cela suffit.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.