Des enjeux importants

L’Assemblée nationale, actrice de tentatives de déchéance envers le président de la République et de motion de censure envers le gouvernement, met discrètement en place une nouvelle majorité parlementaire souhaitée par le président de la République. Malgré le coup bas venant des députés, qui l’ont secoué, il a confirmé sa décision de ne pas dissoudre l’Assemblée nationale. Mais en contrepartie il réclame l’adhésion des députés pour son programme national de développement (PND). Les forces politiques dominantes à l’Assemblée ne savent pas sur quel pied danser devant l’invitation. Les députés indépendants qui représentent une proportion non négligeable de l’Assemblée sont les plus sollicités pour intégrer cette nouvelle majorité parlementaire qui fait office de pacte de responsabilité.

Des enjeux importants

Un mémorandum contenant les arguments de recrutement circulerait en ce moment sous le coude. Les bruits qui circulent affirment que quelque 80 députés ont déjà adhéré à la nouvelle majorité parlementaire. Des députés Mapar, Tim et VPM/MMM ont-ils été contactés ? Les trois formations ne refuseraient pas catégoriquement d’être représentées au gouvernement même si elles entretiennent le flou et donnent l’impression de faire la fine bouche. En effet, aucune d’elles, après les élections communales qui mettent en avant de nouveaux rapports de forces politiques, ne penche pour un engagement dans l’opposition au pouvoir. Le fauteuil de chef de l’opposition à l’Assemblée prévu par la Constitution risque de ne toujours pas trouver preneur et de rester vide. Mais les négociations pour des sièges au gouvernement pourraient aussi devenir plus ardues qu’auparavant. Le HVM a maintenant des assises incontestables après les élections. Il est premier dans la course aux mairies. Le parti présidentiel pèsera lourd sur le choix des alliances politiques du pouvoir. Le gouvernement qui verra le jour devra être fort. Il n’aura pas que le programme de développement et les promesses présidentiels à réaliser, mais aussi et surtout, il doit déjà avoir en ligne de mire les élections présidentielles de 2018. L’ambiance laisse supposer que les candidats seront nombreux mais que les favoris seront issus des partis politiques qui ont brillé dans ces récentes élections communales et municipales. On aura dans les starting-blocks, Hery Rajaonarimampianina, Marc Ravalomanana, Andry Rajoelina. Mais aussi plusieurs autres candidats surprises qui pour l’heure n’affichent que des ambitions à peine cachées mais qui se dévoileront au grand jour, au moment opportun. Les observateurs mettent dans ce lot des chefs de partis, des maires, des députés et des membres du gouvernement actuel. Aussi la formation du prochain gouvernement sera-t-elle plus laborieuse et stratégique compte tenu des enjeux. Le président de la République doit veiller à ce qu’il soit beaucoup plus solide et performant qu’auparavant, pour que son image et sa cote de popularité augmentent et ne diminuent pas auprès du public au fur et à mesure que les prochaines présidentielles approchent.

Zo Rakotoseheno

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. C’est tout simple, une majorité présidentielle au sein du Parlement ne peut être que bénéfique pour la Nation, en raison d’une stabilité à rechercher rapidement. Hery Rajaonarimampianina va dans ce sens et c’est tant mieux comme cela

  2. Depuis l’avènement de Hery Rajaonarimampianina, tous les enjeux sont importants qu’il ne faut laisser rien au hasard ou sans solution. Tellement il y a de problèmes que personne ne sait plus où commencer.
    La Nation n’incombe pas seulement à nos dirigeants et élus. Tout le monde, qui qu’il soit, est responsable de notre état et situation de délabrement et de misère. Ayons de la fierté et surtout du courage.
    N’empêche, nos dirigeants et élus doivent positiver les missions que les Malagasy leur ont confiées. Qu’ils soient dignes et surtout honnêtes moralement, intellectuellement. Les Malagasy n’ont pas signé une chèque en blanc à leurs élus …
    Hery Rajaonarimampianina est très « moramora », caractère spécifique de la plupart des Malagasy, patient et croyant de surcroît. Avec ce que l’Assemblée nationale lui a fait voir et vivre, il ne l’a pas dissoute pour x raisons que lui seul connaît.
    N’empêche ce que Hery Rajaonarimampianina décide sur l’Assemblée nationale me fait penser à un verset du Nouveau Testament :  » Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent … » (Mat. 5 : 44).

    Autrement, ce n’est pas normal que ce mémorandum est très sélectif. OU tous les députés OU rien.
    A éviter un mémorandum qui va à l’encontre de l’unité en vue d’un seul objectif.
    Personnellement, j’aimerais que le Président de la République s’adresse directement à la Nation ( un message pas plus de 10 minutes) par tous les médias audiovisuels pour informer les Malagasy et responsabiliser indirectement les députés des missions qu’on attend d’eux. Ce serait plus clair, transparent et renforcerait l’autorité et l’aura du Président de la République. Ce serait mieux, court et efficace qu’un mémorandum trop lourd qui crée une ambiance malsaine au sein de l’Assemblée nationale déjà mal en point.

    N’oublions pas que chaque député ne représente pas seulement une région, une association, un lobby, une idée, un « foko », … C’est ainsi qu’un député n’est pas seulement Malagasy mais de Madagascar. Autrement dit, l’Assemblée nationale représente une Nation ( nationale dans Assemblée).
    Ce n’est pas une Assemblée de « Foko », de lobbies, d’intérêts, …
    Moi, originaire d’Androy peut bien m’adresser en toute quiétude, à un député d’Avaradrano ou d’Antakarana pour défendre mes intérêts … Il a été élu dans ce sens et pourvu d’un mandat national, ni local, ni sectaire, en bonne et due forme.
    Rien que ce fait va à l’encontre de la réconciliation nationale tant prônée et criée sur tous les toits.
    Soyons sérieux, clair, précis et responsable pour épargner les Malagasy du  » Mythe de Sisyphe » !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.