Sénatoriales cette année ?

Jacaranda

Les résultats officiels et définitifs des élections communales sur l’ensemble du territoire national sont pratiquement connus. Les élus vont pouvoir retrousser les manches pour gérer au mieux leurs communes afin de répondre à l’attente de leurs électeurs. Bien que des problèmes se posent, les élections sénatoriales sont envisagées. En plus de la saison de pluie qui commence en novembre, le respect des 90 jours pour la convocation des électeurs est l’obstacle pouvant compromettre la tenue de cette élection cette année.

Sénatoriales cette année ?

L’importance de cette chambre haute du Parlement ne fait aucun doute. Elle est le pendant de la chambre basse. Elle assure l’équilibre et pourrait par conséquent venir au secours de l’Exécutif pour que la balance ne penche que vers l’Assemblée nationale lors de l’examen des projets de lois. En haut lieu, on souhaite sûrement mettre en place cette institution pour que les motions de déchéance ou de censure ne puissent passer comme une lettre à la poste après que l’ordre du jour officiel ait changé. Si les sénatoriales se tiennent l’année prochaine, au mois de mai au plus tôt à cause de la saison de pluies, l’Exécutif reste menacé à l’Assemblée nationale. La nature changeante des députés de cette institution en fonction des intérêts en jeu ne favorise que l’instabilité. On explique que c’est pour cette raison que le gouvernement n’ose pas pour le moment transmettre à l’Assemblée nationale, le projet de loi de finances rectificative. L’administration à court d’argent attend déjà depuis quelques mois. Elle ne fonctionne plus normalement. Or, la réponse du Premier ministre est claire à ce sujet, le projet de loi de finances rectificative sera introduit au moment opportun. Politiquement prudent, on veut être rassuré en haut lieu de la détention d’une majorité à l’Assemblée nationale. Le mémorandum de stabilité qui a circulé à l’Assemblée aurait drainé de nombreux députés dans le camp du régime au pouvoir. Mais, il demeure battu en brèche par le pacte de responsabilité entre l’exécutif et le législatif dont l’élaboration est réclamée par des députés. Face aux menaces, l’incertitude d’avoir la majorité n’incite pas le gouvernement à convoquer une session extraordinaire. Tout l’intérêt des élections sénatoriales est là. Le HVM a été le grand gagnant des élections communales et des municipales. La majorité des sièges au niveau du Sénat lui est acquise compte tenu du nombre de grands électeurs dont il dispose. L’avènement du Sénat peut mettre fin à l’instabilité au Parlement. Comme il s’agit d’une élection au suffrage universel indirect, on rechercherait en haut lieu les moyens de tenir ces élections cette année. En novembre, entend-on dire. Une affaire à suivre.

Zo Rakotoseheno

Telma Fibre Vibe

Share This Post

10 Comments - Write a Comment

  1. Votre post est un vrai galimatias car vous n’avez pas structuré vos idées.

    Je ne commenterai pas la vie politique des Français car ce n’est pas de mon ressort et j’estime que le peuple français est assez grand et souverain pour exprimer ses choix à travers ses bulletins de vote.

    Ne vous inquiétez pas pour moi, je n’ai pas encore besoin de camomille ou de petits comprimés roses pour dormir sur mes deux oreilles.

  2. Il y a des élections au mois de décembre… On va rire.
    Le peuple français a été châtré par une caste pas catholique.. Qui occupe le pouvoir à tous les niveaux…
    Le peuple de France commence juste à comprendre…
    Le référendum est une solution…
    L’abstention n’est significative que si elle est totale…vous accepter les règles du vote,vous ne participez pas, et la caste s’en fout..?même si elle n’a que 10% de soutien, elle a l’essentiel : le pouvoir…
    Respectez votre système… Soit…alors soyez patient.. ? Quand vous serez grand père, vous pleurerez ….sur vos illusions perdues…je n’ai aucune illusion, juste des convictions. Tafandria mandry namako

  3. Tout le monde reconnaît que nos dirigeants successifs ont participé au pillage du pays.

    Mais, je le redis encre une fois, que nous avons choisi la voie de la Démocratie et que, par conséquent, nous n’avons pas d’autres choix, pour le moment, que respecter les modalités de cette Démocra

  4. Vivement les sénatoriales remportées par le HVM, comme ça, il n’y aura plus d’actes de déstabilisation de la part de ces frondeurs. Ces derniers n’ont de dessein que créer le désordre dans le monde politique et par conséquent dans la vie quotidienne du peuple.

  5. Vous m’avez bien compris… Tous les 5ans, vous remettez le couvert..élections, fraudes, perte de confiance, gabegie générale, une classe politique qui se fout du pays, de son avenir, et de son peuple. Quand le peuple aura compris que l’enfumage des élections va toujours contre ses intérêts, il choisira peut-être une autre voie…la vaseline n’est qu’un élément de confort.. ? Le résultat, avec ou sans est toujours le même

  6. Amusez-vous autant que vous le voulez ou pouvez, mais la voie démocratique que nos dirigeants ont choisi impliquent, de facto,le passage par la voie des urnes.

    Dommage que nous n’ayons pas choisi la voie royale de la Royauté (pléonasme voulu) comme vous nous le suggériez dans un de vos posts, car en adoptant votre idée de royaliste, nous nous serions épargnés ces simulacres d’élections, n’est-ce pas ?

  7. Amusant de constater comment vos dirigeants vous amusent.d ‘élections en élections, le pays s’appauvrit et les citoyens ne rêvent que d’élections?…
    Élections…contestations diverses, blablabla et on recommence…avec musique d’ambiance…

  8. Les sénatoriales s’annoncent déjà sous les couleurs du HVM, une bonne
    nouvelle pour apaiser les tensions politiques actuelles. Surtout, au
    niveau de la chambre basse où la politique des portefeuilles se fait très violente, l’intérêt du peuple est passé à la trappe depuis bien longtemps pour les « porte-parole » du peuple!!!

  9. Il est évident que le parti au pouvoir rafle la majorité des sièges au Sénat. Ceci est utile pour régime afin de contre-balancer les MANOEUVRES MACHIAVELIQUES qui pourraient surgir incessamment à la Chambre Basse.

  10. L’élection sénatoriale est un suffrage indirect.Les grands électeurs sont en place,il faut==coûte que coûte==que l’élection sénatoriale se fasse dans le plus bref délai,même en ne respectant pas les 90 jours nécessaires -« CAS D(URGENCE »!
    Au Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation de prendre « SA RESPONSBILITE »!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.