Schéma Medvedev – Poutine



Jacaranda

Il n’est pas exclu que la réconciliation entre Marc Ravalomanana et Rivo Rakotovao soit les prémices d’une alliance objective entre le TIM et le HVM dont les deux hommes sont respectivement les présidents.

Schéma Medvedev – Poutine

L’objectif commun serait d’empêcher le retour au pouvoir d’Andry Rajoelina dans l’intérêt du tandem Marc Ravalomanana – Hery Rajaonarimampianina. Le premier digérant mal le coup de force de 2009 et le second craignant un retour de manivelle en cas de « come back » du leader de la révolution orange en 2018. Ni l’un ni l’autre ne souhaite même pas une éventuelle cohabitation avec le président du Mapar si le régime reste de type semi-parlementaire. Dans ces conditions, un schéma Medvedev – Poutine n’est pas à écarter entre l’ancien président et celui en exercice. On se souvient qu’en 2008, Medvedev a été élu président de la Fédération de Russie à la place de Poutine qui ne pouvait briguer un troisième mandat consécutif et devenait alors chef du gouvernement. En 2012, les rôles ont été inversés avec Poutine comme président et Medvedev au poste de Premier ministre. En ce qui concerne Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina, ils seront probablement tous les deux candidats en 2018 avant de faire alliance dans l’hypothèse d’un deuxième tour. L’éliminé soutiendra l’autre face à un troisième larron. En contrepartie, il sera présenté au poste de PM par la coalition TIM – HVM qui risque toutefois de voler en éclats en cas de confrontation entre les deux hommes au second tour où le mot d’ordre sera forcément le « samy mandeha, samy miady ». Quitte à se réconcilier ensuite comme Rivo Rakotovao et Marc Ravalomanana, quoique pareil rapprochement ne soit pas dénué de tout calcul et arrière-pensée. « Amour par intérêt », pour reprendre le tube de Jean Aimé même si son « double » n’était pas le gagnant de l’émission de téléréalité de TV Plus. Reste à attendre si le duo Marc Ravalomanana – Hery Rajaonarimampianina réussira le « kopikolé » de Medvedev – Poutine. Pour cela, il faut que l’un et/ou l’autre arrive en finale en 2018.

R. O

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. C’est une bonne idée de s’allier mais la méfiance devrait toujours s’installer quoi qu’il advienne. Le poulain de Hery Rajaonarimampianina doit faire attention au camp Ravalomanana, qui risque de prendre de l’ampleur et de gagner du terrain et on sait ce que Ra8 peut faire…

  2. c’est de connérie tout ça: question simple: Ravalo est déjà blanchi de sa condamnation ou pas??????

  3. marina zany e

  4. Vous pensez que les malgaches dans la misère totale actuelle pensent à une telle connerie ??? On s’en fout de 2018 !Comme disait bien Ganstabab  » ny pacte de stabilité sy ny zavatra ataonareo mpitondra , tsy misy miantefa any @ vilan’ny gasy « . Ce qui intéressent les malgaches c’est le pouvoir d’achat , la fin du délestage dans toute l’île, la santé , l’éducation , la sécurité !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.