Madame le Maire

Lalao Ravalomanana est maintenant aux commandes. Les priorités du Maire montrent une grande détermination. Il faut croire qu’elle n’est pas de la race de celles facilement impressionnables. Tout semble déjà être planifié, il ne reste que de nommer aux différentes postes de la mairie les responsables de confiance qui réaliseront sa politique. L’objectif premier est connu, rendre la ville agréable à vivre. « Neny » est maintenant maître du jeu. Ses premières actions seront vraiment déterminantes pour rassurer la population de son choix.  Marc Ravalomanana, son époux, ne manquera pas de lui apporter son aide et son savoir-faire compte tenu de son expérience. Mais qu’il ne mette surtout pas de l’ombre sur madame le Maire, l’élue de la capitale !

Madame le Maire

                Lalao Ravalomanana  était pressée de prendre son poste. Elle n’y accède officiellement que deux mois après son élection.  Les raisons ? Beaucoup de perte de temps alors que la saison des pluies approche. La rentrée scolaire a commencé. Elle envisage de mettre en chantier des projets urgents qui lui tiennent à cœur tels que les cantines pour les élèves. Pas de doute, la tâche du Maire sera ardue. La ville des mille a vraiment mal partout. La capitale n’a jamais été aussi noire que maintenant la nuit. Faute de lumières, les rues et ruelles ne sont plus sûres après le coucher du soleil. Même le jour, celles-ci sont fréquentées par des pick- pockets. L’insécurité est arrivée à un point de gravité qu’il devient nécessaire de s’en occuper avec plus de volonté et d’efficacité. Madame le maire devra aussi voir de près les routes de la ville. Faute de maintenance et d’entretien des années durant, les nids de poule et d’autruche règnent un peu partout. Des jeunes désœuvrés en profitent pour en faire leur gagne-pain. Ils creusent un peu plus et comblent  ensuite les trous de terre et de briques qui ne résistent pas longtemps. Les routes ont grandement besoin de sérieuse réhabilitation à divers endroits. De nouvelles routes seraient  envisagées pour créer de nouveaux boulevards et désengorger la ville.  Les ordures, voilà encore un grand problème qu’il faut résoudre. L’hygiène et la propreté doivent revenir  pour que la peste disparaisse à jamais et ne demeure plus une vraie menace à notre époque.  Quoi qu’il en soit, la réussite des projets dépend des ressources humaines. Madame le Maire ne doit pas tomber dans le piège du clientélisme politique en remplissant  la mairie de ses militants et militantes à récompenser pour son élection. Elle doit mettre au service de la ville des profils bien choisis de femmes et d’hommes compétents et expérimentés. Lalao Ravalomanana est prête. Elle dispose de tous les atouts mais encore faut-il qu’elle commence du bon pied.

Zo Rakotoseheno

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Maire est un nom épicène, il peut être utilisé au feminin et au masculin.On peut dire madame la maire, pour un femme proviseure d’un lycée par exemple, on dit madame la proviseure.La langue évolue dans le temps.

  2. Laisse là travailler avant de juger, que son soit l’ex président, elle femme a du caractère et je suis sur qu’elle va vous prouver bientôt

Poster un commentaire