Deux sommets à bien préparer

Jacaranda

16e Sommet de la Francophonie (La Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement des pays ayant le français en partage) en novembre, 19e Sommet du Comesa (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) en octobre, voilà les deux grands paris à gagner pour cette année 2016 aux yeux de la communauté internationale. Deux sommets qui verront la présence de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier. Ce sera la première fois que Madagascar abritera d’aussi grandes et importantes réunions. La question est bien sûr de savoir, où en est-on aujourd’hui, dans leur préparation ?

Deux sommets à bien préparer

     Les organisateurs n’expriment aucune panique. Les infrastructures existent apparemment. Certaines demandent de l’entretien et de la maintenance. La capacité hôtelière n’est pas à plaindre. Le projet de construire un centre d’accueil à Andohatapenaka reste dans l’air. Sinon, les touristes de passage louent la qualité de la nourriture. Mais il faudra sans doute davantage de sécurité pour gagner la confiance internationale. La prolifération des armes de guerre, les agressions et kidnappings traduisent une mauvaise image du pays. Mais la sécurité doit concerner aussi les autres secteurs. Les moyens de transport et l’énergie en l’occurrence. Les annulations de vols d’Air Madagascar et les coupures d’électricité, fréquentes, ne rassurent pas. Mais dans le public, on se demande surtout si l’état actuel de la capitale ne devrait pas nécessiter beaucoup d’améliorations avant la tenue de ces réunions internationales de grande envergure. La saison des pluies est en train de l’éprouver et fait apparaître ses points faibles. Les ordures non ramassées et les mauvaises odeurs qu’elles dégagent sont sources de maladies. La peste est à craindre dans certains quartiers. De nombreuses chaussées sont dans un état de détérioration inimaginable. Des rues devenues de vraies pistes rurales. La circulation devient par endroits très difficile pour éviter les pannes dans les nombreux nids d’autruche inondés. En revanche, quelques axes routiers et boulevards brillent par leur bon état. Entre autres, l’« avenue » d’Ankorondrano, quartier industriel et commercial moderne et le by-pass. Sans doute, les invités des sommets ne seront-ils promenés que sur ces axes dignes pour de bons souvenirs touristiques. Mais toujours est-il que les vrais défis du développement sont parfois à la portée des regards indiscrets. La misère qui cache le visage ridé et meurtri de la Capitale. Entre autres réalités, s’il n’y a pas de solutions entre-temps, les tunnels du centre de la ville où dorment chaque soir des centaines de démunis et de sans-abris. Les quartiers miséreux où pullulent les mendiants. Quoi qu’il en soit, il y a de l’efficacité et des travaux à faire pour le succès de ces sommets. Les enjeux et les attentes sont capitaux. La francophonie apporte le rayonnement culturel. La Comesa, l’intégration régionale et des opportunités commerciales et économiques.

Zo Rakotoseheno

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. SEM Ambassadeur du Maroc , Doyen du corps diplomatique , n’a pas sa langue dans sa poche et il a lancé des piques envers nos Dirigeants actuels ! Ces derniers ont-ils compris son message ou encore faut-il faire un dessin pour décrire la situation actuelle dans notre Pays ???!! Les autres discours n’intéressent pas trop les observateurs avertis voire tout citoyen lambda car tous ces beaux parleurs n’inspirent plus confiance et que leur bla-bla-bla avec des bilans mitigés et des projets sans actions & actes rééls impactant la vie quotidienne de nos compatriotes ne fait que renforcer le dégoût , la déception et le désintéressement des 85% de la population qui fuient les urnes d’où les forts taux d’abstention aux diverses élections .
    Comment faire pour sensibiliser les électeurs et rétablir la confiance entre gouvernants et gouvernés ?? En voici quelques pistes de réflexion :
    – Il faut quitter les chemins battus , c’est-à-dire, abandonner les systèmes de gouvernance hérités du passé et rédiger une nouvelle Constitution à soumettre au Peuple par réferendum . Nous avons un réservoir de personnes-ressources et d’éminents juristes pour concevoir une nouvelle Constitution !
    – Il faut arrêter d’imiter les visions et convictions venues d’ailleurs car la démocratie occidentale ne correspond pas en grande partie à nos valeurs ancestrales et à nos us & coutumes !Redonner plus de responsabilités à nos chefs des Fokontany et décentraliser plus en matière de décisions et de finances & budget au niveau de nos Régions
    – Oser dissoudre l’AN et les autres Institutions qui restaient improductives jusqu’à ce jour !
    – Remercier les ministres incompétents et réduire leur nombre au sein d’un gouvernement d’union nationale ! Baisser leurs émoluments et avantages divers et qu’ils écoutent les cris de détresse du Peuple !
    – Cesser de recruter les copains et amis de longue date car notre belle île appartient à nous tous et que le soleil brille pour tout le monde et non à quelques politicards et à leur famille !
    – Réviser les statuts de nos militaires , gendarmes & policiers car le nombre de nos généraux étoilés frise le ridicule ! Certains partent à la retraite sans avoir connu ou vécu une guerre et n’ont jamais gagné une bataille
    – Appliquer la politique d’austérité pendant quelques années et que tout le monde se serre la ceinture pour redresser notre Pays
    – Revoir les fameux droits acquis de certains fonctionnaires qui devraient servir et non se servir …
    D’autres pistes existent certainement et la volonté politique est plus que nécessaire pour aboutir à tous les projets de redressement car Madagascar est au fond d’un gouffre et à sauver pendant au moins une dizaine d’années ! MASINA NY TANINDRAZANA !

  2. · Edit

    Les cabinets privés d’évenementiels vont se bousculer pour==les préparations==de ces deux sommets.
    Madagascar devrait prendre le défi pour assurer les préparations de ces deux sommets.
    NON AUX ORGANISMES PRIVES!

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.