Magro ou la nostalgie d’une époque révolue


De nombreux Tananariviens n’ont pas oublié les grandes surfaces que l’ancien président Marc Ravalomanana avait ouvertes dans la capitale. L’ouverture de Magro Behoririka témoigne de cette nostalgie d’une époque révolue, mais que l’homme d’affaires voudrait ressusciter.

Magro ou la nostalgie d’une époque révolue

Il ne s’agit que d’un petit supermarché, mais les consommateurs qui se sont rués, samedi dernier, en apprenant son ouverture, n’ont considéré que l’image qu’il véhicule. Ils y ont retrouvé non seulement les produits Tiko, mais aussi ceux d’autres industries malgaches. Les commentaires postés sur les réseaux sociaux témoignent de cet engouement qu’ils ont éprouvé lors de cette visite. Pour l’opérateur économique, Marc Ravalomanana, il s’agit d’un véritable succès. Sur le plan financier, l’opération n’est peut être pas exceptionnelle, mais en terme d’image, elle est payante. Il démontre ainsi que sa côte de popularité reste intacte. Le public continue à penser qu’il peut encore jouer un rôle important dans le secteur de la grande distribution. Malgré toutes les tracasseries qu’on lui fait subir, il poursuit son objectif et continue à multiplier les contacts à l’extérieur pour trouver des partenaires. Pour l’instant, les contacts qu’il a établis n’ont pas encore donné les résultats escomptés. Néanmoins, c’est un pari que l’homme politique a relevé et que le pouvoir ne peut négliger. Il porte aujourd’hui, deux casquettes, celui d’opérateur économique et celui d’homme influent. Malgré les critiques qui lui sont adressées régulièrement, il poursuit ses objectifs. Le principal reste bien sûr une candidature à l’élection présidentielle de 2018. Ses adversaires le savent pertinemment. Ils feront tout pour l’empêcher. Les méthodes utilisées se doivent d’être plus subtiles que celles contre les opposants classiques car l’ancien président est sur ses gardes. Aujourd’hui, il a marqué un point, en montrant le crédit dont il dispose auprès de l’opinion.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.