Tout faire pour préserver l’avenir de la planète

Jacaranda

Le monde, à partir d’aujourd’hui va vivre à crédit puisque l’humanité a consommé durant ces huit mois la totalité de l’énergie et de la nourriture que la planète produit en un an. Madagascar a toute sa part, même si elle est minime, dans  ce gaspillage déraisonnable des richesses naturelles.

Tout faire pour préserver l’avenir de la planète

L’alerte a été lancée, le week-end dernier par l’Organisation Non Gouvernementale « Global Footprint  Network » qui, depuis une vingtaine d’années, calcule la consommation des ressources naturelles renouvelables produites par la planète en un an. La date de cette consommation annuelle de produits naturels recule de plus en plus  dans le temps. En 1975, elle était fixée à la fin du mois de novembre et en 2005 début septembre. Cette année, on arrive au début du mois d’août. Jusqu’à présent, cette ONG prêchait dans le désert. Aujourd’hui, la situation est suffisamment grave pour que les médias en parlent. A un peu plus de huit mois de la tenue de la COP21, cela justifie ce cri d’alarme relayé par de nombreux journaux. On peut à juste titre dire que ce sont les pays  développés, sociétés occidentales et pays émergents qui sont les premiers concernés car ce sont de grands consommateurs d’énergie. Le modèle de développement qu’ils ont adopté pousse à un véritable gaspillage des ressources naturelles. Madagascar et les pays sous développés ne doivent  cependant pas se sentir dédouanés pour autant car ils y participent aussi. La prise de conscience doit être universelle. Néanmoins, ce sont les nations les plus puissantes de la planète qui devraient donner l’exemple et entraîner tous les autres pays dans leur sillage. A Madagascar, le problème ne préoccupe encore personne et pourtant, la pénurie se ressent dans la vie de tous les jours. La majorité des Malgaches vivent à crédit. Ils ne vivent pas, ils survivent. 80 % d’entre eux vivent sous le seuil de la pauvreté et ne peuvent pas consommer une nourriture qui est devenu hors de prix pour eux. Le cri d’alarme s’adresse à nos dirigeants et nos hommes politiques qui se déchirent dans des querelles futiles mais qui ne veulent pas se mobiliser pour résoudre de vrais problèmes.

Patrice RABE

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. COPIE – COLLER des journaux télévisés français ?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.