Une tournée économique

De retour au pays après avoir participé au Sommet des Nations Unies à New York, le Président Hery Rajaonarimampianina reprend son bâton de pèlerin et débute une tournée régionale.

Une tournée économique

Une tournée qui se veut avant tout économique, puisque le Président de la République sera dès aujourd’hui à Toamasina, la capitale économique du pays. Et ce, pour l’inauguration de NATEMA, la toute nouvelle unité de distillation d’huile de girofle dont l’essence sera destinée à l’exportation. Fruit d’un partenariat entre le groupe Henri Fraise Fils et Cie et Givaudan le géant suisse de la parfumerie, cette usine  a une double signification dans le contexte économique actuel à Madagascar. Un contexte économique qui n’est pas si morose qu’on peut le croire puisque, tout d’abord, l’inauguration de NATEMA est la preuve de la possibilité de réussir les grands investissements privés à Madagascar si les opérateurs font preuve de créativité, d’initiative et de persévérance. Quand on veut, on peut et le groupe Fraise, une des entreprises qui opèrent depuis longtemps au pays, l’a fait et est parvenu à ce stade où il va pouvoir contribuer davantage à l’essor économique du pays. En second lieu, cette inauguration signifie que malgré un contexte international défavorable et une crise économique qui n’en finit toujours pas, les grands détenteurs de capitaux étrangers ont encore confiance en Madagascar réputé pour ses immenses richesses en ressources naturelles. Givaudan, ce groupe suisse, leader mondial dans le secteur de la parfumerie et des arômes, ne serait jamais venu s’il n’avait pas cette confiance quant à la qualité de l’environnement économique à Madagascar. Confiance également en la volonté des autorités malgaches de faciliter les investissements et d’appuyer les initiatives privées. Sur ce point d’ailleurs, le ministère de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé a multiplié ces derniers temps, les visites d’usines ; qu’elles soient en difficulté, ou en pleine expansion pour constater de visu leurs problèmes et leurs besoins afin d’identifier les solutions. En tout cas, la venue du groupe Givaudan constitue une opportunité pour faire la publicité de Madagascar en tant que destination des investissements directs étrangers. Le Président de la République ne manquera certainement pas de lancer une fois de plus un message d’appui aux initiatives privées durant l’inauguration d’aujourd’hui pour faire entendre que malgré les critiques le régime avance dans les efforts pour la relance économique.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.