Un président en état de grâce

Jacaranda

Les médias internationaux ont tous eu les yeux rivés, depuis ces deux derniers jours, sur le nouveau président français qui faisait sa véritable rentrée dans l’arène internationale. Les faits et gestes d’Emmanuel Macron ont été scrutés à la loupe par les journalistes français et étrangers. L’examen de passage du chef de l’Etat a, été selon, tous les observateurs parfaitement réussi. Sa rentrée dans la cour des grands a été parfaitement réussie.

Un président en état de grâce

Ses deux premières semaines à la tête de l’Etat français se sont déroulées sans fausse note. Il a réussi à imposer son style. Il a, à la différence de son prédécesseur, imposé une certaine distance vis-à-vis des médias, choisissant ce qu’il appelle une présidence jupitérienne. Les journalistes ont quelque peu été intrigués pa  r cette attitude, mais ils ont très vite accepté ce nouveau mode de communication. On a même senti chez les hommes et les femmes de la profession une certaine admiration et une forme de fascination envers son personnage. Tous en parlent avec respect, manifestant même une déférence qui peut étonner. Et, il n’a jusqu’à présent laissé aucune place à la critique, son équipe maîtrisant parfaitement la situation. Tout le monde attendait avec intérêt ses premiers grands rendez-vous sur le plan international, se demandant comment il allait les négocier. Il a été tout à fait à la hauteur lors de sa première entrevue avec le président Donald Trump, gardant parfaitement ses distances tout en faisant preuve d’amabilité. Il a réussi à parler des sujets qui lui tiennent à cœur. Il en a fait de même avec le chef d’Etat turc Erdogan à qui il a fait part de sa préoccupation sur le sort d’un journaliste français emprisonné à Ankara. Il s’est glissé dans la peau d’un président d’un des sept pays les puissants du monde lors du sommet du G7. Emmanuel Macron a réussi sa rentrée dans l’arène internationale. Pour le moment, il a droit à un véritable état de grâce. On saura si il résistera aux attaques qui viendront tôt ou tard.

Patrice RABE

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Vous verrez lorsque Monsieur Ravalomanana sera au pouvoir en 2018 Il sera comme le Président Français actuel Et tout va changer

  2. Oui comme d’habitude en France mais après on verra !!!
    Coté Madagascar, la coupe semble être pleine !!!! Comment le Président élu en 2013 peut-il trouver un second souffle ???

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.