Insécurité : trop, c’est trop !

Parler de l’insécurité aujourd’hui est devenu banal. Mais derrière les mots, il y a cette réalité à laquelle on ne peut pas échapper. L’Etat semble totalement impuissant devant l’audace des malfaiteurs et les citoyens sont aujourd’hui en droit de lui demander des comptes. Les plus pauvres comme les plus riches sont aujourd’hui la proie de brigands qui agissent sans être inquiétés.

Insécurité : trop, c’est trop !

Les vols, les crimes et les attaques à main armée, bien qu’ils recouvrent une réalité sordide , font partie du quotidien de la population malgache et la rubrique des faits divers regorge de ces atrocités. Les citoyens sont totalement désemparés devant l’impuissance des autorités qui  n’arrivent pas à les protéger. Les agents  de police qui sont pourtant présents à tous les carrefours se désintéressent totalement du sort des personnes agressées sous leurs yeux. Aujourd’hui, les détrousseurs agissent  au vu et au su de tous dans les embouteillages ou dans les taxis -be. Ne parlons pas des coupeurs de route ou des « dahalo » s’attaquant à des villages entiers. A présent, la délinquance a pris une ampleur  plus importante avec la recrudescence des kidnappings réalisés avec beaucoup de facilité. Leur multiplication souligne de manière fâcheuse l’impuissance des autorités et  ternit l’image du régime. La presse internationale s’en est d’ailleurs fait l’écho. Les réunions des responsables des forces de l’ordre qui ont eu lieu  ces derniers temps montrent que la situation est grave, mais les stratégies qui sont élaborées ne peuvent  pas amener de résultats dans l’immédiat. Tout est à revoir : l’effectif des forces de l’ordre sur le terrain, les moyens à leur disposition et leur volonté d’agir. La population est lasse de cette insécurité qui lui pourrit la vie. Elle n’aspire qu’à vivre en paix et attend de ceux qui la gouvernent l’assurance d’être protégés.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.