AMBIANCE MOROSE AVANT LA CELEBRATION DU 26 JUIN

Jacaranda

A un peu plus de quinze jours de la célébration du 57e anniversaire de notre indépendance, les Malgaches  n’ont pas le cœur à faire la fête. Et pourtant, le 26 juin 2017 est une date à marquer d’une pierre blanche. Conjoncture oblige, la population semble ne pas vouloir lui donner l’importance qu’elle mérite. La vie qu’elle mène l’a rendue amère et elle ne s’intéresse pas pour le moment à des festivités qui lui paraissent bien lointaines.

AMBIANCE MOROSE AVANT LA CELEBRATION DU 26 JUIN

C’est dans 17 jours que nous allons célébrer la fête nationale. La ville n’a pas, comme les années précédentes, commencé à être pavoisée aux couleurs nationales. L’Etat n’a pas encore entamé de campagne de communication sur l’événement. Il semble encore avoir d’autres préoccupations pour le moment. Les marchands de drapeaux ont fait une timide apparition dans la Capitale, mais les citoyens n’ont pour le moment pas le cœur à acheter ces emblèmes de la fierté nationale. Il est loin le temps où juin était un mois de fête. Les autorités ont mis en garde contre la tenue de manifestations et ont prévenu que tout rassemblement serait interdit. Cette mise en garde a refroidi considérablement l’atmosphère qui aurait dû être festive en ce mois de juin. Les citoyens semblent donc avoir occulté cette célébration de la fête nationale. Les étals des marchands de lampions et de pétards sont pour le moment désespérément vides. Les préoccupations des Malgaches sont plus prosaïques : ils doivent lutter pour leur survie et chercher leur pitance quotidienne. Leur environnement ne les pousse pas à s’extérioriser. Ils sont oppressés par le sentiment d’insécurité qu’ils éprouvent lors de leurs déplacements quotidiens. A un peu plus de quinze jours du 26 juin, l’ambiance n’a jamais été aussi morne. Nos dirigeants ne semblent pas vouloir entraîner la population à fêter comme il se doit ce 57e anniversaire de l’indépendance de notre pays.

Patrice RABE

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.