« Fotoan-gasy »


Bmoi

Jacaranda

Ce qui s’est passé le 14 juillet dernier à Ivandry illustre, une fois de plus, le « je-m’en-foutisme » de la ponctualité de la part des Malgaches, non seulement d’en bas, mais aussi ceux d’en haut censés donner l’exemple.

« Fotoan-gasy »

L’expression devenue presque proverbiale est à la mesure du « moramora » légendaire du pays où le temps n’est pas toujours de l’argent. Comme le nouveau billet de banque de 20 000 ariary qui entre en circulation ce jour quand bien même cette grosse coupure ne servirait pas les « madinika ». Au sens social et monétaire. En effet, les smicards auront l’impression de toucher moins avec 7 billets de 20 000 ariary, même s’ils ne gagnaient pas plus avec 14 billets de 10 000 ariary. Le régime HVM n’est pas non plus gagnant au change quoique « son 20 000 ariary » ait le double de la valeur faciale du …Tim, car c’est ainsi qu’on appelle le billet de 10 000 ariary émis en juillet 2003. Peu après le début du premier mandat de Marc Ravalomanana qui n’est pas du genre à laisser le temps au temps. « Time is money » pour celui qui avait déclaré à son retour impromptu d’exil qu’il ne peut pas attendre 2018, pour finalement prendre comme il vient le temps des élections. Quitte à trouver le temps long comme Honoré Rakotomanana qui a visiblement oublié que le Premier ministre s’appelle …Solonandrasana. Une attente ayant été à l’origine du malaise du président de la Chambre Haute qui était « en bas-bleu », tel que certains esprits malveillants l’ont relevé. En tout cas, le numéro Un d’Anosikely n’a pas mis du temps pour retrouver son bureau pour ne pas justement faire perdre le leur à ceux qui l’attendaient. En tout cas, ce qui lui est arrivé vendredi dernier devrait amener les dirigeants à mettre un terme à cette fâcheuse habitude qui consiste à faire attendre et à se faire attendre lors des cérémonies. Les élèves et les fonctionnaires en savent quelque chose à chaque passage ou tournée dans leur localité d’un représentant du pouvoir qui respecte rarement le « timing » prévu. Il est grand temps de rompre avec le « fotoan-gasy » qui était au menu vendredi dernier à la résidence de France.

R.O

Share This Post

Laisser un commentaire