Ethique  dites-vous ?

Dans un communiqué de presse en date d’hier, le ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions a fait savoir qu’ « il a été constaté que, ces derniers temps, une certaine frange de la presse écrite a manifesté un certain plaisir à publier des photos traumatisantes, voire même terrorisantes, ayant mis en scène des victimes ensanglantées, sinon carrément mutilées ».

Ethique  dites-vous ?

 Harry Laurent Rahajason de prendre expressément le cas de la Une de Midi Madagasikara d’hier. « A titre d’exemple parmi tant d’autres », a-t-il fait savoir. A son corps défendant de citer  nommément les autres. Pour ne prendre également que l’exemple parmi …trois autres, d’un quotidien en malgache inféodé au régime et très proche du ministre. Et qui a mis à la Une la même photo, en prenant le soin de masquer certaines parties du corps mutilé, quoique l’image n’ait plus besoin d’être floutée tellement elle était loin d’être claire. « Publier ce genre de photos viole, ni plus ni moins, le concept de l’éthique qui constitue pourtant, avec la déontologie, le socle fondamental du journalisme professionnel », écrit celui qui était connu dans le monde d’« une certaine frange de la presse écrite », sous son nom de plume Rolly Mercia. D’ailleurs, son style transparaît – autant sur la forme que sur le fond-  à travers ledit communiqué où il explique que « non seulement la publication de ces images de l’atrocité ira, sans nul doute, faire traumatiser des âmes sensibles ou pas, mais encore et surtout elle ne va pas manquer d’aggraver davantage les douleurs sentimentales et psychologiques, déjà endurées par des membres des familles des victimes et ne va également pas manquer de souiller la mémoire même de ces dernières ».En tout cas, les avis sont partagés quant à l’opportunité ou pas de publier dans les journaux et sur les réseaux sociaux, ce genre de photos qui constitue une sonnette d’alarme à l’endroit des responsables de la sécurité pour les uns et un signal alarmiste pour les autres.

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Il aurait agi ainsi en Europe, en particulier en France, il aurait fait l’objet d’un procès retentissant avec « à la clé » une amande conséquente et mémorable.!
    Seulement, il a affaire une famille ignorante des lois et dans la nécessité.!!!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.