Révision de la Constitution, contestation de plus en plus vive



Jacaranda

C’est un pari risqué dans lequel il est en train de s’engager s’il entame cette révision constitutionnelle plutôt controversée. Les voix s’élèvent de tous les côtés pour affirmer son inopportunité. Mais  ses initiateurs semblent ne pas en tenir compte et comptent bien convaincre l’opinion de sa nécessité. Aucune déclaration officielle n’a été faite, mais la décision paraît avoir été prise au plus haut niveau.

Révision de la Constitution, Contestation de plus en plus vive

Ce sont les médias qui ont annoncé l’existence d’un projet de révision de la constitution  préparé par les stratèges du HVM. Très vite, ce qui aurait pu être une rumeur  s’est révélé véridique. Les détails ont été révélés par les journalistes. Sans le confirmer, des partisans du régime ont avancé des arguments pour justifier cette possible révision de la constitution. Les juristes ont commencé à donner leur avis d’experts sur ce projet. L’opinion s’est intéressée à la question. La classe politique a entamé le débat. L’opposition au projet de révision de la constitution a de plus de partisans. La société civile est elle aussi montée au créneau et a dénoncé cette intention du régime. Elle l’a fait de manière subtile, commentant un à un les articles litigieux. Les députés ne semblent pas eux aussi très enclins à suivre le pouvoir dans cette voie. Du moins, ce dernier ne peut pas  pour le moment réunir suffisamment de partisans pour voter ce projet. Sur le plan juridique, l’horizon semble bouché. Mais il reste plusieurs mois avant l’échéance de l’élection présidentielle. Le régime va certainement utiliser tous les moyens à sa disposition pour arriver à ses fins. Les  débats devraient être houleux chez les experts, mais c’est  sur le plan de la communication que le pouvoir devrait porter ses efforts. Cela a d’ailleurs déjà commencé.  Le climat politique devrait être assez tendu dans les mois à venir.

Patrice RABE

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Bonjour, pour un non initié en matiére de politique locale, quels seraient les élèments de la discorde concernant le changement de votre constitution ? Un plébiscite sera t- il mis en place ? Voire un referendum d ‘ union nationale sur les différents critéres de changement de la constitution ? Peut être que ni l ‘un ni l ‘ autre ne seront mis en place ? L ‘ opposition démocratique peut – elle se manifester ? Jusqu’ à quel point? En a t’ – elle les moyens ? Si mon mail vous parvient , j ‘ espère que vous m ‘ en direz davantage sur ce sujet délicat et sensible pour l ‘ avenir. D’ avance , merci.

  2. Attention au piège! Le tenant du pouvoir insiste pour faire passer cette révision. La majorité refuse, mais le HVM y va quand même. Si ça passe et que le « Oui » gagne, le HVM a ce qu’il voulait. Sinon, ce sera le bras de fer entre le pouvoir et la majorité, c’est ce que veut aussi le HVM car il y aura des manifestations et des affrontements : la « situation périlleuse de l’Etat » est ainsi justifiée pour maintenir le président en place. Attention! Piège! Ne nous laissons pas attraper par la souricière du HVM et de ceux qui ont des souris et rats vivants dans leurs entrailles (tsy maty voalavo an-kibo)

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.