Il y a aujourd’hui péril en la demeure

Jacaranda

La situation est grave et il était temps que les autorités prennent le problème à bras le corps. Ce n’est pas faute pour tous les médias d’alerter sur les risques d’épidémie. Mais les autorités ont préféré observer un certain attentisme. A présent, l’information a été répercutée par la presse internationale.  Il est peut être préférable de décréter un état d’urgence national pour stopper la contamination de la population.

Il y a aujourd’hui péril en la demeure

Madagascar est un pays à risque et en regardant sur internet, la rubrique de Wikipedia consacrée à la peste, on voit que la Grande île est avec la RDC un des foyers de cette maladie. On constate tous les ans quelques cas, mais ils sont très vite traités. Cette année est à distinguer des autres car les autorités n’ont pas réagi tout de suite. Le virus a trouvé des conditions extrêmement favorables pour se propager et comme les services sanitaires n’ont pas considéré la situation grave, aucune mesure drastique n’a été prise. Et pourtant, les informations alarmantes se sont multipliées, mais le ministre de la Santé n’a pas réagi. Lui et ses collaborateurs ont dit qu’ils prenaient la situation en main. Il a fallu qu’un entraineur seychellois meure après avoir été contaminé pour que le branle bas de combat soit décrété. Le Premier ministre a dit qu’il ne fallait pas s’alarmer et que toutes les précautions allaient être prises. Hier soir, on apprenait que deux décès suspects avaient été constatés à l’hôpital d’Ambohimiandra. Si cela se confirme, ils s’ajoutent à beaucoup d’autres dont on ne parle pas encore. Les dispositions prises par le gouvernement n’ont pas toutes été détaillées, mais on se demande si elles sont suffisantes. Nous nous rappelons de celles prises par le président Ratsiraka pour arrêter la propagation du choléra. Des barrages sanitaires avaient été établis et les forces de l’ordre avaient été mises à contribution pour obliger la population à respecter les consignes. Aujourd’hui, il y a péril en la demeure. Et le gouvernement doit prendre toutes ses responsabilités avant qu’il ne soit trop tard.

Patrice RABE

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.