Un meurtre qui nous interpelle tous

Jacaranda

L’horrible meurtre d’ Ambohitrarahaba interpelle tous les citoyens qui n’arrivent pas à comprendre ce drame. Comment une telle barbarie a pu avoir lieu dans une société malgache qui prône la tolérance et le « fihavanana » ? On se rend compte que l’environnement a changé et que l’échelle des valeurs n’est plus le même en ce début du XXe siècle à Madagascar.

Un meurtre qui nous interpelle tous

L’émotion ressentie par les citoyens après cette tragédie a été immense. La consternation a fait place à une rage froide car les victimes étaient deux jeunes enfants et elle s’est muée en un sentiment d’horreur quand on a su que les auteurs de cette tragédie étaient des adolescents. Les attaques à mains armées suivies de mort d’hommes font régulièrement la une des journaux, mais ce drame sort véritablement de l’ordinaire des faits divers habituels. Il s’agit d’un véritable phénomène de société et on se dit qu’on assiste à une perversion des règles régissant la société malgache. On cherche cependant à comprendre la raison de cette barbarie. Et même si elle est inexcusable, on considère que les conditions de vie actuelle ont durci le caractère d’une catégorie de la population. Sur les réseaux sociaux, certains ont commencé à relancer le débat sur l’utilité de la peine de mort. Il n’est peut-être pas opportun de réagir à chaud sur cette question. Le fond du problème est celui de l’éradication de l’insécurité qui règne en ce moment. On en revient toujours à la manière dont les pouvoirs publics vont solutionner le problème. C’est une question de fond qui se pose. La dégradation de la morale est liée aux difficultés rencontrées par les Malgaches  dans leur vie quotidienne. Les liens qui soudaient la société malgache traditionnelle sont en train de se défaire. Les services de gendarmerie ont fait preuve d’une grande efficacité et ont très vite arrêté les coupables. Ces derniers vont être traduits en justice et recevoir une peine exemplaire. Mais ce drame devrait interpeller la conscience de tout le monde et en premier lieu celle de nos dirigeants.

Patrice RABE

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.