Une élection qui suscite la controverse



Jacaranda

Ce fut la réalisation d’un scénario bien préparé. Et même si l’élection de Rivo Rakotovao à la présidence du Sénat  n’a surpris personne, elle génère un sentiment de malaise qui indispose l’opinion. Annoncée bien longtemps à l’avance par certains analystes, elle conforte la position de Hery Rajaonarimampianina  qui devra démissionner de son poste six mois avant l’élection présidentielle et aura un homme de confiance à la tête de l’Etat pour le remplacer.

Une élection qui suscite la controverse

C’est donc sans surprise que l’ancien président du Sénat a présenté sa démission. Il s’est effacé sans émettre aucune contestation, paraissant résigné devant l’inéluctable. Son successeur a été élu de manière triomphale, montrant que le parti HVM  était à la baguette. Avec un fidèle compagnon à la tête de la chambre basse, une épine a été retirée du pied du président de la République qui n’a plus besoin de proposer son projet de révision de la constitution. Cet article 46 qui le gênait peut donc rester en l’état. L’équipe  qui entoure le chef de l’Etat a changé sa stratégie après la levée de bouclier provoquée par les annonces qu’elle avait faites auparavant. Ce scénario qui a été élaboré provoque un sentiment de frustration dans l’opinion. Il donne l’impression  de l’omnipotence d’un régime qui est sûr de ne rencontrer aucune contestation. Les commentaires qui ont suivi cette élection montrent parfois un certain  écœurement.  Les réseaux sociaux se sont faits l’écho de ce sentiment d’impuissance ressenti devant cette attitude du pouvoir. Les journalistes qui font preuve d’objectivité n’ont pas cessé de parler de la méthode employée pour imposer ce plan. C’est tout un contexte qui est en train de s’installer. D’autres affaires sont en entrain de pourrir l’atmosphère politique actuelle. Celle de la vente en catimini de la villa Elisabeth qui était en train d’embarrasser sérieusement le régime a été désamorcée avant-hier lors d’une conférence de presse. Mais le moins qu’on puisse dire est que les dirigeants sont maintenant en train d’avancer en terrain miné.

Patrice RABE

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.