L’insécurité, un problème récurrent


Bmoi

Jacaranda

L’insécurité s’invite une fois de plus dans notre quotidien. L’attaque dont a été victime le jeune Karana et qui l’a défigurée choque car elle survient après la tentative de rapt d’une ressortissante de la communauté indo pakistanaise. Ces faits divers ne diffèrent cependant pas des agressions sanglantes qui font la une des journaux régulièrement et qui sont devenues presque banales. Les autorités sont une fois de plus mis devant leurs responsabilités, mais on sait que le problème est complexe et qu’il ne se résoudra pas aussi facilement qu’on le voudrait.

L’insécurité, un problème récurrent

Le régime actuel a fait de la lutte contre l’insécurité une de ses priorités et le président de la République a affirmé qu’une véritable stratégie avait été élaborée pour l’éradiquer. Il a cependant prévenu les Malgaches que cela demanderait du temps. On sait que des experts étrangers ont été appelés à la rescousse. On constate une présence plus importante des forces de l’ordre qui font des patrouilles dans tous les quartiers sensibles. Les commissariats des différents arrondissements de la Capitale multiplient les opérations de ratissages et montrent sur leur page facebook, le résultat de leurs descentes sur le terrain. Les pickpockets et les auteurs de menus larcins sont maintenant traqués, mais ce sont les malfaiteurs dangereux, armés et n’hésitant pas à tirer qui posent problème. Les attaques qu’ils organisent s’apparentent à de véritables opérations commandos et les forces de l’ordre doivent s’organiser en conséquence. La liste des kidnappings qui ont eu lieu est longue et les personnes enlevées ont été relâchées sans que les conditions dans lesquelles elles l’ont été n’aient été révélées. Ces rapts ont surtout visé la communauté indo pakistanaise. On pensait que les autorités avaient totalement pris la mesure de la situation et on a eu l’impression que l’on ne revivrait plus les affres du passé. On ne sait pas si ce qui s’est passé ces derniers jours n’est qu’un simple incident dans le paysage sécuritaire de la Capitale.

Patrice RABE

Share This Post

Laisser un commentaire