Mise en avant de belles perspectives en 2018


Jacaranda
Banky Foiben'i Madagasikara

Ce  sont les acquis en 2017 que le régime actuel met en avant à la fin de ces quatre années de présidence de Hery Rajaonarimampianina. Il est de plus précisé que cela a été obtenu au prix de louables efforts et grâce à une stabilité sans concession. A quelques mois de l’élection présidentielle, ce plaidoyer voulant rendre justice à l’action du pouvoir répond à toutes les critiques émises par les opposants et les organisations de la  société civile. C’est un prélude à la campagne électorale qui n’est pas encore ouverte, mais qui devrait débuter bientôt.

Mise en avant de belles perspectives en 2018

Ce sont des efforts de longue haleine qui porteront leurs fruits à partir de 2018, nous assure-t-on. Cela requiert de la patience et ils ont été accomplis grâce à une stabilité imposée sans aucune concession. Comme il s’agit d’un bilan de cinq  années présenté de manière positive, il rend grâce à la manière dont l’actuel chef de l’Etat a tiré son épingle du jeu. Les difficultés et les épreuves endurées par la population  sont certes mentionnées, mais elles ne seront pas vaines puisque des projets ont été initiés  et on en verra les résultats en 2018 et dans  les années à venir. Pour le moment, cependant, le tableau est bien sombre et on ne sait pas  l’effet de tous ces arguments censés désarçonner la  méfiance de citoyens frustrés en ne voyant aucune des promesses émises se réaliser. Ce sont des Malgaches résignés et échaudés par les menaces de répression qui ont évité de témoigner leur insatisfaction. Cette fameuse stabilité tant vantée a permis au régime d’agir à sa guise et au final, le résultat est peu reluisant. Les observateurs étrangers ne cachent pas leur incrédulité devant cette descente aux enfers de ce pays qui n’a pourtant connu aucune guerre civile. Ils ont de la peine à croire les assertions d’un ministre qui affirme que la pauvreté est passée de 92% à 72%. Aujourd’hui, la campagne de communication du régime bat son plein. Elle se veut efficace. Mais elle a, pour le moment, peu de chances de convaincre ceux à qui elle est destinée. Elle vient en complément de tous les artifices utilisés par le régime pour arriver à s’imposer.

Patrice RABE


Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Rajao devrait prendre modèle sur François Hollande concernant l’élection présidentielle 2018;
    NE PAS SE PORTER CANDIDAT à sa propre succession… pour cause de BILAN CATASTROPHIQUE.!!!

Post Comment