Après le show présidentiel, retour à la réalité

Après le show présidentiel d’avant-hier, le soufflet semble être retombé. Cette présentation qui était censée marquer les esprits n’a finalement pas suscité beaucoup de commentaires. Le « vina 2030 » n’a pas véritablement provoqué de débats d’idée passionnés. Il a cependant marqué le début de la campagne officielle du chef de l’Etat en exercice et va pousser ce dernier à passer à la vitesse supérieure.

Après le show présidentiel, retour à la réalité

Les commentaires de la presse sur cette cérémonie qui se voulait solennelle n’ont finalement réservé aucune surprise. Ceux des journaux favorables au régime ont  préféré se focaliser sur cette vision d’avenir esquissée par le chef de l’Etat. Ils ont porté sur les perspectives ouvertes tout en ne s’attardant pas sur le passé. .Le reste de la presse a été un tantinet ironique, certains titres se moquant ouvertement de la forme de l’intervention et glosant sur le temps que va prendre la réalisation de ce programme. Finalement, ce ne fut pas l’événement  marquant susceptible de provoquer un électrochoc. Maintenant, le régime va devoir se confronter à la réalité quotidienne. Les problèmes ne manquent pas.  Il va lui être difficile de faire oublier les difficultés d’approvisionnement ou l’insécurité. Les rivalités au sein du régime vont reprendre de plus belle, et ne peuvent plus se cacher. Les temps qui viennent risquent d’être peu cléments au régime car les contradictions en son sein vont s’accumuler. Il va falloir les gérer avec beaucoup de doigté car la stabilité du régime est à ce prix. La pression vient donc de l’intérieur, mais aussi de l’extérieur car différentes affaires continuent à gêner le pouvoir en place. On peut évoquer celle d’Houcine Arfa  qui risque de tourmenter encore longtemps des personnalités proches du pouvoir. Les jours à venir ne vont pas être de tout repos pour l’équipe au  pouvoir. Le retour à la réalité quotidienne risque d’être douloureux.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Pourquoi s’acharner contre le résultat, pourquoi ne cherchons-nous pas la source ?
    Pourquoi Rajao est notre PRM actuellement ? et ne vous arrêtez pas tant que vous ne trouvez pas le pourquoi du pourquoi.
    Il y en a un qui va dire c’est la faute à Ravalo, d’autre à Rajoelina.
    Ma réponse là-dessus aussi c’est par ressenti mais pas pragmatique.
    Donc, celui qui peut répondre est quelqu’un de logique, neutre, assentiment, avisé, connait ‘histoire de Madagascar.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.